samedi , 28 mai 2022

Thierry Rouquet-Sentryo: «Cybersécurité industrielle: un marché émergent»

FIC 2019: après une levée de fonds de 10 millions d’euros menée fin 2018, le co-fondateur et président de Sentryo aborde la cybersécurité industrielle.
FIC 2019: Thierry Rouquet, président de Sentryo
FIC 2019: Thierry Rouquet, président de Sentryo

L’éditeur lyonnais Sentryo creuse le sillon de la cybersécurité à l’ère industrielle. Présent sur le FIC 2019 à Lille, la société, présidée par co-fondée et présidée par Thierry Rouquet, a conçu une plateforme de surveillance et de détection d’anomalies (ICS CyberVision). Fin 2018, elle a réalisé une levée de fonds de 10 millions d’euros. Ce qui va lui permettre de développer la technologie sous-jacente qui devrait intéresser les responsables industriel (OT) et les responsables des systèmes d’informations (IT).
Quel est le positionnement exact de Sentryo? Quels secteurs sont-ils jugés prioritaires? Quelles différences de protection entre réseaux industriels et réseaux numériques ? Qui accompagne Sentryo en tant que partenaires financiers, industriels et technologiques ? En tant que pure player de la Cybersécurité associée à l’industrie, comment prospecter pour convaincre ?
Thierry Rouquet répond à Place de l’IT dans un entretien réalisé dans le cadre du Forum International de la Cybersécurité. Quelles sont les priorités pour avancer de manière pragmatique quand on rencontre sur sa route des acteurs comme Siemens ou Schneider Electric?

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Thierry Lottin, directeur général pour la France et l’Afrique du Nord et de l’Ouest chez Veeam

+85% de budget Protection des données pour les entreprises françaises. Cela suffira-t-il?

Cyberattaques, ransomwares… Une étude Vason Bourne/Veeam peint le tableau noir de la protection des données, comme nous le Veeam avec Thierry Lottin, son DG.