mercredi , 20 février 2019
Home / Interviews IT / Nicolas Brusson- BlaBlaCar: «La monétisation du service hors France sera progressive»

Nicolas Brusson- BlaBlaCar: «La monétisation du service hors France sera progressive»

BlaBlaCar déclare avoir atteint la rentabilité. La plateforme de covoiturage (50 millions de passagers en 2018) poursuit son développement, en consolidant ses positions sur 22 marchés.
Nicolas Brusson, CEO de BlaBlaCar
Nicolas Brusson, CEO de BlaBlaCar

BlaBlaCar a franchi une étape importante sur la route de la monétisation en atteignant son seuil de rentabilité.
La plateforme de covoiturage, présentée comme une «licorne» ambassadrice de la French Tech, va poursuivre les investissements pour développer ses activités sur 22 marchés dans le monde (dont la France).
Elle revendique une base globale de 65 millions de membres et dépasse la barre symbolique des 50 millions de passagers transportés sur l’année 2018.
En marge du France Digitale Day, Place de l’IT a interviewé Nicolas Brusson, co-fondateur de BlaBlaCar (avec Frédéric Mazzella et Francis Nappez).
Le CEO de la société numérique aborde les marchés phares de BlaBlaCar comme la Russie et d’autres pays émergent, l’élargissement de la monétisation des services au-delà de la France et l’exploitation des données.
Le dirigeant évoque aussi la question des nouvelles taxes susceptibles d’affecter ses activités, et le niveau de recrutement (parfois en mode «acqui-hire») pour accompagner la croissance de la société. Réactions aussi sur  une curieuse affaire à la frontière franco-italienne survenue cet été en lien avec la question de la vérification d’identité des passagers.

Vous pouvez lire aussi

Alan: le duo fondateur

40 millions d’euros: le nouvel élan d’Alan dans l’assurance santé

La jeune pousse Alan ancrée dans l’AssurTech poursuit son développement en apportant des services innovants et différenciateurs.