lundi , 8 août 2022

Nicolas Brien – France Digitale: «Il manque des fonds pour lever au-delà de 20 millions d’euros»

C'est la rentrée de France Digitale: le directeur général aborde les priorités et les failles dans la chaîne de financement des start-up.
Nicolas Brien, DG France Digitale, prépare le FDDay 19
Nicolas Brien, DG France Digitale

Alors que la convention FDDay 2019 arrive à grand pas (18 septembre, Paris), France Digitale organise sa rentrée sur plusieurs thèmes.
Place de l’It a interviewé Nicolas Brien, le directeur général de l’organisation qui rapproche les start-up des investisseurs.
La question du suivi du secteur du numérique par la prochaine Commission européenne est brûlante. D’un point de vue écosystème, à quoi correspond l’initiative FD Impact et FD Talent? En juillet, vous avez annoncé un réseau d’acteurs dans le segment LegalTech. En quoi consiste-t-il? Sur le financement des start-up, quel bilan dressez-vous sur le premier semestre 2019? Pourquoi la Bourse attire-t-elle si peu de start-up (en reprenant l’exemple d’un récent focus sur Arcure)? Qu’attendre du futur indice Next40 poussé par Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du numérique? France Digitale a-t-elle des contacts directs avec Euronext? La situation est-elle satisfaisante en termes «d’exit» en France?
Un encadré et une illustration permettent de faire le point sur le Baromètre EY du capital-risque en France du 1er semestre 2019. Dans l’attente d’annonces du gouvernement pour faciliter «des tickets supérieurs à 100 millions d’euros»…

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Malo Jennequin, directeur avant-vente et Solutions chez M-Files

Malo Jennequin, M-Files: «M-Files veut devenir l’un des 3 outils utilisés au quotidien par les “knowledge workers”.»

Porte-drapeau de l’Intelligent Information Management, le finlandais M-Files accélère sur l’IA et la simplicité, selon Malo Jennequin, son directeur avant-vente et Solutions.