vendredi , 21 juin 2024

HashiCorp: Qui est donc cette super-licorne, valorisée 5,1 milliards de dollars?

Moins connue que son framework Terraform, HashiCorp propose pourtant une suite complète d’automatisation multicloud. Les investisseurs ne s’y sont pas trompés.
Armon Dadgar et Mitchell Hashimoto, cofondateurs et co-CTO d’Hashicorp.
Armon Dadgar et Mitchell Hashimoto, cofondateurs et co-CTO d’Hashicorp.

Si le framework d’automatisation Cloud Terraform jouit d’une bonne réputation à travers le monde, son éditeur HashiCorp est bien moins connu (méconnu?) des informaticiens et moins encore du grand public. Et pour cause…
Néanmoins, cette startup multiplie les succès technologiques, en proposant de projets open source (pour la quasi totalité de ses solutions), compte plus de 700 clients dans le monde, et est déjà valorisée plus de 5 milliards de dollars!
L’article raconte l’histoire de cette pépite créée en 2012 et déjà super-licorne.
Une histoire qui suit -logiquement- l’évolution du cloud computing, puisque ses créateurs ont travaillé sur les infrastructures cloud des hyperscalers (Amazon Cloud Services, Google Cloud et Microsoft Azure), avant même la naissance de ce marché…. Ils ont apparemment eu l’audace nécessaire au bon moment.
L’article très illustré dresse également un tableau des principaux faits et chiffres de la société.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Laurent Ibars, directeur avant-vente Europe de l’ouest chez Datacore

Laurent Ibars, Datacore: «Le tiering du stockage primaire en mode bloc vers du S3? Surtout des inconvénients!»

Ready For IT- Focus sur Datacore, pionnier du SDS, avec Laurent Ibars, directeur avant-vente Europe de l’ouest, et sur Swarm Single Node mixant stockage objet et conteneurs.