mercredi , 4 août 2021

Grâce aux développeurs, Twilio est valorisée plus de 65 milliards de dollars.

Twilio, expert en communications unifiées sur le cloud, a séduit dix millions de développeurs pour briller parmi les licornes. Focus sur une histoire étonnante.
Les co-fondateurs de Twilio: John Wolthuis , Jeff Lawson (CEO) et Evan Cooke (CTO) los de l’entrée en bourse le 23 juin 2016
Les co-fondateurs de Twilio: John Wolthuis , Jeff Lawson (CEO) et Evan Cooke (CTO) los de l’entrée en bourse le 23 juin 2016

La transformation numérique devenue incontournable pour les entreprises repose sur l’économie des plateformes et des écosystèmes. Twilio est justement l’un des acteurs de la Silicon Valley qui incarne parfaitement cette évolution: plateforme, API, intermédiation…
Si le grand public n’a pas forcément entendu parler de Twilio, cet éditeur cloud californien de San Francisco gère cependant toutes les notifications par SMS d’Uber, les appels téléphoniques de WhatsApp, sans oublier des clients comme Medaviz, Galeries Lafayette, Evaneos, Heetch, AirCall, Netflix ou Airbnb (entre autres).
S’inspirant de l’approche d’Amazon Web Services, ses trois co-fondateurs ont misé sur les développeurs plutôt que sur une solution en mode SaaS. Un succès croissant et continu depuis 2008-2010. «Les développeurs sont un moyen de pénétrer un marché beaucoup plus efficace qu’un super vendeur avec une magnifique présentation,» affirme Jeff Lawson, cofondateur et CEO de Twilio, dans une interview.
Sans appui financier (crise de 2008), les trois amis puisent dans leurs économies (jusqu’à vendre des cadeaux de mariage) afin de concevoir la plateforme qui allait devenir une référence.
Aujourd’hui, Twilio est présent dans 120 pays et assure près d’un milliard d’interactions dans le monde. En 2020, ces technologies ont été déployées plus de 180 000 fois en production, et la plateforme totalisait plus de 235 000 comptes clients actifs en mars 2021, contre 190 000 en mars 2020.
La plateforme de communication unifiée (UCaaS) a aussi été déclinée en applications cloud, comme le centre de contact multicanal Twilio Flex ou Twilio Marketing Campaign. Des applications aussi accessibles via API.
Place de l’IT retrace le parcours étonnant de cette pépite devenue la coqueluche du New York Stock Exchange (NYSE) où elle est cotée depuis juin 2016. Logique, puisque la solution répond aux attentes de rapidité, d’agilité et de mise en production rapide (time-to-market) des entreprises.
Un article détaillé et illustré qui récapitule dans un tableau les principaux faits et chiffres de Twilio et de son financement.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Les cofondateurs de Celonis : Bastian Nominacher (co-CEO), Martin Klenk (CTO) et Alexander Rinke (co-CEO)

Révolution: La décacorne Celonis risque fort de décoiffer l’informatique d’entreprise

Comment cet éditeur allemand a-t-il déjà levé près de 1,4 milliard de dollars? Rencontre avec Fadi Naffah, directeur général France, Moyen-Orient et Afrique chez Celonis.