lundi , 24 janvier 2022

Frédérique Vautel, Realwear: «La réalité assistée se met service de l’industrie, et en toute sécurité.»

L’industrie, rarement à la pointe de l’informatique, adopte pourtant la réalité assistée selon Frédérique Vautel, responsable Europe du Sud et pays francophones chez Realwear.

par Frédérique Vautel, Realware.

Frédérique Vautel, responsable Europe du Sud et pays francophones chez Realwear
Frédérique Vautel, responsable Europe du Sud et pays francophones chez Realwear

La transformation numérique commence à s’étendre à tous les enjeux des entreprises industrielles. La technologie permet en effet d’améliorer aussi bien l’efficacité des lignes de productions des infrastructures que le travail des équipes de terrains. Et pour ces dernières, les industriels font de plus en plus le choix de la réalité assistée, au détriment de la réalité augmentée qui répondait moins à leurs besoins et à leur environnement.
L’enjeu derrière un choix de ce type de solution vise notamment à protéger et à accompagner au mieux les équipes qui travaillent dans des environnements difficiles, bruyants, dangereux… Cela implique de leur donner accès à des informations primordiales, à chaque fois qu’ils en ont besoin.
En outre, il leur est indispensable de communiquer facilement avec leurs collègues, notamment leurs experts, tout en maintenant leurs yeux et leurs mains sur la tâche qui les accapare. C’est dans ce contexte que la réalité assistée modifie le paysage des risques avec des solutions qui prouve leur efficacité.

La réalité assistée, sans les mains…

La réalité assistée est l’une des composantes de la réalité étendue (XR pour eXetended Reality). Le terme “réalité assistée” fait allusion aux technologies qui affichent une vue non immersive du contenu, avec des superpositions numériques limitées ou inexistantes sur le monde réel, tout libérant les mains des utilisateurs. Elle est déjà largement adoptée par des industriels de renom comme Total Energies, Stellantis ou encore GoodYear.
Les équipements de réalité assistée permettent aux collaborateurs de terrain d’accéder aux bonnes informations quand ils en ont besoin, tout en leur fournissant une connaissance complète de la situation, sans les perturber. L’usage de tablettes ou de téléphones qui oblige le collaborateur à retirer ses gants et à quitter son environnement des yeux, représente un risque accru de mise en danger.
Les dispositifs de réalité assistée mains libres offrent à l’utilisateur la puissance d’une tablette, tout en étant fixés directement sur un casque de sécurité ou d’autres équipements de protection individuelle. L’opérateur peut alors jeter rapidement un coup d’œil à l’écran en limitant les risques de distraction.
Du point de vue de la sécurité, la technologie permet aux équipes de terrain de rester connectées en permanence et de communiquer avec des experts du monde entier via un logiciel de vidéoconférence, sans devoir utiliser leurs mains.
Les dispositifs de réalité assistée donnent également aux opérateurs la possibilité de suivre les incidents en temps réel, de superviser à distance les mesures correctives et de réaliser des audits sur le terrain. Les progrès réalisés dans les logiciels constituent un point particulièrement important pour que la technologie réponde aux besoins des fabricants. Ces avancées signifient que les équipements de réalité assistée peuvent être utilisés en toute sécurité dans des environnements industriels extrêmement bruyants, marquant ainsi un tournant dans l’adoption plus large de cette technologie.

… et en toute sécurité

Le maintien et l’amélioration de la sécurité des opérateurs restent une préoccupation constante, en particulier à l’heure où la transformation numérique s’installe, alimentée par la pandémie et d’autres grandes tendances en entreprise.
Le secteur industriel, qui a traditionnellement été à la traîne sur le plan technologique, dispose désormais de meilleurs outils pour améliorer la productivité et l’efficacité des opérateurs sur le terrain.
La réalité assistée combine tous les éléments dont ils ont besoin pour assurer la productivité tout en maintenant les normes de sécurité. Elle permet aux équipes de travailler plus efficacement en leur donnant la possibilité de rester connectées en permanence et d’accéder simplement à toutes les informations dont elles ont besoin.
Enfin, sa combinaison avec des dispositifs à commande vocale garantit que les opérateurs restent concentrés sur leurs tâches en toute sécurité.

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

Vous pouvez lire aussi

Didier Girard, co-CEO Ingénierie chez Sfeir

Didier Girard, Sfeir: «Internet: le réseau de l’entreprise où les applications communiquent entre elles.»

Avec 20% de croissance depuis 5 ans, l’ESN résolument cloud depuis 2006, multiplie références et formations, comme le confirme Didier Girard, son co-CEO.