vendredi , 24 janvier 2020
Home / News IT / DevOps et CI/CD : pourquoi CloudBees a-t-elle levé plus de 100 millions de dollars.

DevOps et CI/CD : pourquoi CloudBees a-t-elle levé plus de 100 millions de dollars.

Suite au DevOps World/Jenkins World 2019 de Lisbonne, retour sur le parcours de CloudBees, après discussion avec son cofondateur et CEO Sacha Labourey.
Sacha Labourey, cofondateur et CEO de CloudBees
Sacha Labourey, cofondateur et CEO de CloudBees

Les entreprises semblent plébisciter de plus en plus l’approche DevOps, et nécessitent donc un outillage logiciel approprié pour concrétiser le développement et la mise en production des applications en mode CI/CD (intégration continue, livraison continue).
En quelques années, CloudBees s’est imposée comme une référence sur ce marché, aussi bien de l’avis de ses clients que des financiers. La courte histoire de la société permet de mieux l’évolution de toutes ces technologies.
Découvrez le parcours de Sacha Labourey expliquant comment il est parvenu à lancer CloudBees et à s’entourer d’éminents spécialistes du middleware et du cloud. Y compris le créateur de Jenkins, Kohsuke Kawaguchi qui devient le premier CTO de CloudBeees en septembre 2014.
En a peine plsu de 5 ans, la start-up s’est imposée comme la spécialiste référente sur Jenkins et l’automatisation de la chaîne DevOps. Un phénomène qui n’a pas manquéé d’attirer – et qui attire encore- les investisseurs.
Le petit suisse de Neufchâtel n’a pas fini de faire parler de sa société!
Dans cet article, un tableau récapitule également les principaux faits et chiffres de la société.

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

Vous pouvez lire aussi

Guillaume Vassault-Houlière et Manuel Dorne, cofondateurs de YesWeHack

YesWeHack: Et si vous renforciez votre cybersécurité en continu grâce au Bug Bounty?

Après avoir levé 4 millions d’euros en 2019, le spécialiste français du Bug Bounty joue l’expansion en Europe et en Asie. YesWeHack? Une pépite toujours plus prometteuse.