samedi , 27 novembre 2021

Dell EMC: un an après, le mariage à 60 milliards semble porter ses fruits

Entretien avec les dirigeants de Dell EMC France, un an après le rapprochement. L'heure d'effectuer un premier bilan des synergies.
Stéphane Barberet, président Dell EMC France Entreprise
Stéphane Barberet, président Dell EMC France Entreprise

La direction de Dell EMC France fête la première année du rapprochement. Cela fait un an que le rachat de EMC par Dell pour un montant record de 60 milliards de dollars a été bouclé. Stéphane Huet, directeur général Dell EMC France Commercial, et Stéphane Barberet, président Dell EMC France Entreprise, dressent un premier bilan d’étape de cette méga-fusion d’un point hexagonal. Les deux dirigeants font le point sur les synergies exploitées au niveau mondial et commentent l’état des projets communs en France. La branche Dell EMC France se porte bien, assurent-ils. Aujourd’hui, le nouvel ensemble dispose d’un effectif d’environ 2000 employés. Plus de 1600 employés (dont 600 d’origine Dell) sont regroupées dans les bureaux (ex-EMC) de Bezons (Val d’Oise). Parallèlement, la filiale du groupe technologique américain, présidé par Michael Dell, maintient sa force de vente sédentaire à Montpellier (Hérault). Plusieurs centaines d’employés assurent aussi le support technique pour les serveurs en zone EMEA et pour les solutions de stockage Dell. Le cas de la plateforme applicative Cloud Native de Pivotal (conteneurs applicatifs) est également évoqué.
Retrouvez l’article de Place de l’IT qui fait la synthèse de cette étape symbolique de l’union entre Dell et EMC, justifiée par l’accompagnement des plans de transformation digitale des entreprises.

 

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Stephane Huet, directeur général France chez Dell Technologies

Stéphane Huet, Dell: «Dell détient 40 % du marché de l’hyper-convergence, très loin devant HPE et Nutanix.»

L'excellent 3eme trimestre de Dell Technologies renforce l’optimisme de Stéphane Huet, DG France, qui confirme le renforcement des relations avec VMWare, après séparation.