mardi , 11 mai 2021
Home / News IT / Dedicated Region Cloud@Customer: Oracle installe tout son cloud public dans l’entreprise.

Dedicated Region Cloud@Customer: Oracle installe tout son cloud public dans l’entreprise.

Au-delà de l’infrastructure et de la base de données, Oracle propose de copier toute son infrastructure de cloud public dans le datacenter de l’entreprise. Les autres suivront-ils?
Régis Louis, responsable de la stratégie Produits chez Oracle
Régis Louis, responsable de la stratégie Produits chez Oracle

«En France, un grand nombre de nos clients souhaitaient aller vers le cloud, mais restaient frileux pour diverses raisons : la conformité réglementaire, une appréhension technique (latence, interconnexion…), un existant informatique rigide…» explique Régis Louis, vice-président Produit Cloud Platform EMEA & Apac chez Oracle. «Pour y répondre, nous proposons Exadata Cloud@Customer (voir notre article). Toutefois, certains clients réclamaient plus que la base de données et souhaitaient disposer d’autres services logiciels ou d’infrastructure, d’intelligence artificielle, de possibilité de développement… présents sur Oracle Cloud. Là encore, les problèmes de conformité réglementaire ou les contraintes techniques les en empêchaient.»
C’est pourquoi Oracle annonce la disponibilité de sa nouvelle offre, inédite sur le marché du cloud: Dedicated Region Cloud@Customer.
«Imaginez que je prenne tout le cloud public d’Oracle et que je l’installe intégralement dans votre datacenter, derrière le firewall,» explique avec pédagogie Larry Ellison, cofondateur et CTO chez Oracle.
L’article revient sur les spécificités de cette offre, sur les exigences d’Oracle avant déploiement, sur les tarifs et sur les différences avec Exadata Cloud@Customer. Sans oublier le positionnement stratégique face à ses concurrents du cloud.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Les cofondateurs d’Happydemics: Tarek Ouagguini et Nicolas Trabuc

Happydemics fait entrer les études marketing dans l’ère digitale

En automatisant les études via les pubs des smartphones, Happydemics séduit clients et investisseurs. Entretien avec Tarek Ouagguini, son cofondateur et CEO.