dimanche , 7 août 2022

Dataiku: 100 millions de plus pour un financement à 246,6 millions de dollars en 7 ans.

Depuis son siège à New York, la licorne française de l’intelligence artificielle poursuit son expansion avec plus de 300 clients. Comment expliquer ce succès?
Les cofondateurs de Dataiku: Thomas Cabrol, Marc Batty, Florian Douettau, Clément Stenac
Les cofondateurs de Dataiku: Thomas Cabrol, Marc Batty, Florian Douettau, Clément Stenac

Spécialiste de l’analytique, du prédictif et de l’intelligence artificielle d’origine française, Dataiku vient d’annoncer une levée de fonds de 100 millions de dollars lors d’un tour de table (serie D) mené par le fonds Stripes, avec un investissement majeur de Tiger Global Management et la participation des investisseurs existants Battery Ventures, CapitalG, Dawn Capital, FirstMark Capital et Iconiq.
En décembre 2019, la startup annonçait l’arrivée à son capital (par rachat d’action à Serena) de CapitalG, le fonds d’investissement d’Alphabet (maison mère de Google). Une opération qui aurait alors valorisé Dataiku à plus de 1,4 milliard de dollars. Et comme nous le rappelions dans Place de l’IT, elle avait déjà levé 101 millions de dollars fin 2018.
Certes, les startups impliquées dans l’intelligence artificielle et sa démocratisation séduisent les investisseurs. Cependant, Dataiku fait bien partie des plus prometteuses, avec sa plateforme s’adressant avec succès aussi bien aux techniciens qu’aux métiers.
L’article revient sur le positionnement de la société et évoque les principales évolutions actuelles de la plateforme DSS. Un tableau récapitule les principaux faits et chiffres concernant Dataiku.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Malo Jennequin, directeur avant-vente et Solutions chez M-Files

Malo Jennequin, M-Files: «M-Files veut devenir l’un des 3 outils utilisés au quotidien par les “knowledge workers”.»

Porte-drapeau de l’Intelligent Information Management, le finlandais M-Files accélère sur l’IA et la simplicité, selon Malo Jennequin, son directeur avant-vente et Solutions.