samedi , 4 juillet 2020
Home / News IT / Datadog au Nasdaq: ces deux Français qui valent 10 milliards de dollars

Datadog au Nasdaq: ces deux Français qui valent 10 milliards de dollars

Spécialiste de la supervision des applications cloud, Datadog, créée aux USA par Olivier Pomel et Alexis Lê-Quôc, est entrée au Nasdaq. La valorisation bondit.
Alexis Lê-Quôc et Olivier Pomel, cofondateurs de Datadog
Alexis Lê-Quôc et Olivier Pomel, cofondateurs de Datadog

Datadog, créée en 2010 à New York par Olivier Pomel (CEO) et Alexis Lê-Quôc (CTO) vient d’entrer à la bourse de New York (Nasdaq, DDOG) en levant 648 millions de dollars, pour une valorisation aux alentours de 10 milliards de dollars!
Une belle prouesse pour ce SaaS (service cloud) proposant la supervision des applications cloud de bout en bout (APM as a Service), après avoir lancé la supervision d’infrastructure cloud dès 2010 (monitoring as a Service).
Pour comprendre cet engouement,  Place de l’IT vous propose de zoomer sur l’histoire de la start-up, ses étapes de financements et, surtout, sur ce qu’elle propose eux entreprises (près de 8800 sont déjà clientes). Découvrez comment deux Français venus faire leur stage de fin d’études à New York en 2000 se retrouvent à la tête d’une startup valorisée à 10 milliards de dollars 20 ans plus tard. Les fondateurs de Datadog réservent aussi une place particulière à la France. Vous allez comprendre pourquoi. Plusieurs illustrations techniques et un tableaux récapitulent les faits et chiffres de Datadog.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Guillaume Aurine, directeur marketing Produit, marque et stratégie de contenu chez Salesforce

Avec Anywhere, Salesforce étend sa plateforme Everywhere

Collaboration, Datahub et fenêtre applicative, ITSM, suivi des employés… Anywhere dope la stratégie d’automatisation et d’intégration de Salesforce bien au-delà du CRM.