jeudi , 18 juillet 2019
Home / Transformation digitale / Chronique: la vie privée sacrifiée sur l’autel du numérique?

Chronique: la vie privée sacrifiée sur l’autel du numérique?

Des réflexions en vrac par Philippe Guerrier après la tribune de Patrick Robin sur les menaces visant la vie privée dans une société numérique, marquée par les réseaux sociaux.
Mark Zuckerberg (Facebook): ardent défenseur de la vie privée?
Mark Zuckerberg (Facebook): ardent défenseur de la vie privée?

Chronique de Philippe Guerrier, responsable éditorial sur Place de l’IT, en guise de réaction (cordiale) à une tribune de Patrick Robin (ImagiNet, Avolta) intitulée «Vie privée ou…privé de vie» et diffusée dans le magazine Le Point début mai.
L’occasion d’aborder l’influence des outils technologiques et des réseaux sociaux dans notre vie quotidienne de plus en plus ancrée dans le numérique et la difficulté de maîtriser l’exploitation de ses données personnelles. Data marketing, géolocalisation, traçabilité, reconnaissance faciale…
Comment prendre du recul dans ces cycles technologiques accélérées? Comment les technologies changent le monde dans le bon sens (liberté d’expression) ou le mauvais sens (cyber surveillance accrue)? Les paradoxes ne manquent pas dans cette «révolution.com» (avec un clin d’œil appuyé à un titre du groupe de rock No One Is Innocent sorti en 2004).

Acheter cet article au format pdf

10,00 HT

Ajouter au panier

Abonnement pour lire tous nos articles pendant un an

250,00 HT

voir les détails

Vous pouvez lire aussi

Christian Kleinerman, vice-président Produits chez Snowflake

No limit pour Snowflake qui accentue ses capacités de performance et sécurité

Devenue la coqueluche du marché informatique, Snowflake continue d’innover et d’améliorer sans cesse sa plateforme, encouragée par sa valorisation à plus de 4 milliards de dollars.