mercredi , 17 avril 2024

Chaineum veut hisser haut les ICO

Après avoir contribué à lever 55 millions d’euros en monnaie virtuelle, Chaineum prouve la validité de ce modèle reposant sur la blockchain. Petites ondulations ou tsunami annoncé pour le monde du financement ?
Laurent Leloup, fondateur de Chaineum
Laurent Leloup, fondateur de Chaineum

Spécialisée dans le conseil en ingénierie en blockchain et levées de fonds par crypto-actifs et monnaies virtuelles le bitcoin (Initial Coin Offering pour ICO en anglais), la société Chaineum, fondée par Laurent Leloup à Besançon (Doubs), cherche à développer sa «ICO boutique». La société d’une quinzaine de personnes souhaite accompagner les start-up le long de ce processus de financement spécifique: stratégie et concept, encadrement légal avec ses avocats, recrutement des conseillers-partenaires (advisors), montage de l’ICO, Smart Contracts, marketing et communication, etc. En novembre 2017, la société a annoncé un partenariat avec Stellar afin d’utiliser son réseau blockchain open source pour certaines de ses ICO. Chaineum a déjà accompagné des sociétés comme DomRaider (France) ou la plateforme NaviAdress installée au Luxembourg. Quels sont les projets de Chaineum à l’ère de la montée en puissance des blockchains et des cyber-devises ?

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Shlomo Kramer, cofondateur et CEO de Cato Networks

Cato Networks évangélise plus que jamais sur le Sase

En 8 ans, la "startup du SASE" est devenue licorne. Son Sase s’étend aujourd’hui au XDR et à l’EPP. Rencontre avec Shlomo Kramer, cofondateur et CEO.