samedi , 28 mai 2022

Chaineum veut hisser haut les ICO

Après avoir contribué à lever 55 millions d’euros en monnaie virtuelle, Chaineum prouve la validité de ce modèle reposant sur la blockchain. Petites ondulations ou tsunami annoncé pour le monde du financement ?
Laurent Leloup, fondateur de Chaineum
Laurent Leloup, fondateur de Chaineum

Spécialisée dans le conseil en ingénierie en blockchain et levées de fonds par crypto-actifs et monnaies virtuelles le bitcoin (Initial Coin Offering pour ICO en anglais), la société Chaineum, fondée par Laurent Leloup à Besançon (Doubs), cherche à développer sa «ICO boutique». La société d’une quinzaine de personnes souhaite accompagner les start-up le long de ce processus de financement spécifique: stratégie et concept, encadrement légal avec ses avocats, recrutement des conseillers-partenaires (advisors), montage de l’ICO, Smart Contracts, marketing et communication, etc. En novembre 2017, la société a annoncé un partenariat avec Stellar afin d’utiliser son réseau blockchain open source pour certaines de ses ICO. Chaineum a déjà accompagné des sociétés comme DomRaider (France) ou la plateforme NaviAdress installée au Luxembourg. Quels sont les projets de Chaineum à l’ère de la montée en puissance des blockchains et des cyber-devises ?

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Les deux cofondateurs : Amir Jerbi (CTO) et Dror Davidoff (CEO)

Aqua Security: un CNAPP automatisé pour sécuriser les applications cloud native. Sinon Aqua bon?

La startup israélienne joue désormais dans la cour des grands, avec sa plateforme enrichie pour protéger le cycle de vie des applications Cloud Native.