vendredi , 7 octobre 2022

Autobiz surfe sur le web en mode IA pour fixer le prix des véhicules d’occasion

Big Data, IA et Machine Learning... Emmanuel Labi (président) explique la réussite d’Autobiz sur le marché de l’auto d’occasion grâce au savoir-faire sur la data.
Emmanuel Labi, président d’Autobiz
Emmanuel Labi, président d’Autobiz

«Aujourd’hui, de nombreux professionnels proposent un prix sur un véhicule d’occasion en quelques minutes, parfois sans même le voir. Un prix sorti d’on ne sait où,» rapporte Emmanuel Labi, président d’Autobiz. «Ils peuvent même perdre de l’argent en achetant trop cher. Ce qui leur confère en plus une image déplorable.»
En 2004, Christophe Louvard et Daniel Urbah créent Autobiz pour proposer la première base de données des professionnels de la distribution automobile. Puis, ils lancent un centre de production de données à Tunis (2005) et la production de données dans sept pays européens (2006).
En 2007, Autobiz présente SystèmeVO (renommé autobizMarket en 2013), un outil en ligne de cotation des véhicules d’occasion basée sur la corrélation de données tarifaires et autres. «Dès 2007 en France et 2009 en Europe, Autobiz a été le premier à étudier et analyser ce qui se passait en matière tarifaire sur la vente de véhicules en ligne de véhicules,» se souvient le directeur général.
PSA (devenue Stellantis) devient investisseur minoritaire d’Autobiz en février 2017, et majoritaire par la suite. La startup multiplie les partenariats (Stellantis, Volvo, Nissan, Smart, etc.) et annonce avoir dépassé les 4000 points de vente abonnés en 2020.
En 2021, l’entreprise lance autobizOffice, la première suite complète en mode SaaS visant à optimiser la rentabilité de chaque étape de la reprise de véhicules d’occasion en point de vente.
Pour en savoir un peu plus sur cette belle réussite hexagonale, Place de l’IT a rencontré Emmanuel Labi, président d’Autobiz. Une bien belle histoire !

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Bruno Buffenoir, directeur général chez Nutanix France et Bruno Picard, directeur technique chez Nutanix

Après une période difficile, Nutanix revient vers la lumière. Sûr?

Après pertes et ralentissements, la route s’éclaircit selon Bruno Buffenoir et Bruno Picard, DG et directeur technique chez Nutanix France.