dimanche , 16 juin 2024

Après une période difficile, Nutanix revient vers la lumière. Sûr?

Après pertes et ralentissements, la route s’éclaircit selon Bruno Buffenoir et Bruno Picard, DG et directeur technique chez Nutanix France.
Bruno Buffenoir, directeur général chez Nutanix France et Bruno Picard, directeur technique chez Nutanix
Bruno Buffenoir, directeur général chez Nutanix France et Bruno Picard, directeur technique chez Nutanix

Contrairement à ses concurrents, comme Dell ou HP, Nutanix a annoncé de très bons résultats au dernier trimestre, le quatrième de son exercice 2022 clôturé fin juillet.
En effet, les prévisions établies par les analystes tablaient entre 340 et 360 millions de dollars, et l’éditeur affiche un chiffre d’affaires trimestriel de 385,5 millions de dollars! Et surtout, les pertes ont été cantonnées à 38 millions de dollars, bien en deçà des 85 millions annoncés par les analystes…
Le chiffre d’affaires 2022 de 1,58 milliard de dollars marque une croissance de 13% par rapport à l’exercice 2021, dont 1,2 milliard de dollars de revenus récurrents (souscriptions).
A l’occasion de l’événement parisien Nutanix Reconnect (appellation de bon aloi…), Place de l’IT a rencontré Bruno Buffenoir et Bruno Picard , respectivement directeur général et directeur technique chez Nutanix France. Ils étaient accompagnés de Yacine Kheddache, Specialist Solution Architect Manager de Red Hat, venu évoquer un an de partenariat Red Hat/Nutanix.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Laurent Ibars, directeur avant-vente Europe de l’ouest chez Datacore

Laurent Ibars, Datacore: «Le tiering du stockage primaire en mode bloc vers du S3? Surtout des inconvénients!»

Ready For IT- Focus sur Datacore, pionnier du SDS, avec Laurent Ibars, directeur avant-vente Europe de l’ouest, et sur Swarm Single Node mixant stockage objet et conteneurs.