vendredi , 22 octobre 2021

Altima assure dynamiquement en multicanal grâce à MuleSoft.

Pour donner vie à son approche API Design First, l’assureur a choisi la plate-forme AnyPoint de MuleSoft. Entretien avec Ghislain Raynal, architecte chez Altima Assurances.
Ghislain Raynal, architecte chez Altima Assurances
Ghislain Raynal, architecte chez Altima Assurances

Créée en 1999 par la MAIF la MACIF la Matmut et d’autres mutuelles, Altima Assurances propose des polices d’assurance pour l’automobile, l’habitation ainsi que des garanties accident de la vie (gav sur les schémas). Dans son portefeuille, on trouve aussi l’assurance de flottes automobiles (collectivités territoriales, associations ou entreprises). Altima diffuse ces offres via un écosystème multicanal de partenaires institutionnels et de courtiers, mais aussi en mode direct par souscription en ligne.
Devenue filiale à 100% de la MAIF depuis fin 2014, elle utilisait une solution du marché pour gérer ses développements informatiques et les interactions de sa plate-forme avec son écosystème et ses clients. Historiquement, le système d’information de l’assureur était hébergé sur les infrastructures de la MACIF.
Fin 2019, l’assureur accélère son innovation avec une nouvelle posture technologique. «Notre démarche ”API Design First” nous a obligés à adopter une approche globale de publication. Avec la solution en place, il nous fallait adapter les API en fonction des environnements, et réécrire tout cela manuellement, avec un grand risque d’erreurs,» rapporte Ghislain Raynal, architecte (technique et applicatif) chez Altima assurance.
Pour relever ce défi, l’assureur a choisi la plateforme AnyPoint de MuleSoft. Place de l’IT rencontré Ghislain Raynal pour revenir sur les étapes clés de ce projet. Très instructif.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Gianmaria Perancin, président de l’USF, et Frédéric Chauviré, directeur général de SAP France.

L’USF attend plus de démonstrations de valeur sur S/4 HANA

Interview croisée avec Gianmaria Perancin (président de USF) et Frédéric Chauviré (AG SAP France): bonne Ambiance, mais ton franc et direct.