dimanche , 19 mai 2024

5G: Ondes courtes ou longues entre le gouvernement et l’Arcep?

La feuille de route 5G du gouvernement se transforme en lettre de cadrage remise à l’Arcep. Les opérateurs télécoms peuvent se préparer à sortir leur chéquier.
5G: la lettre de cadrage remise à l'ARCEP
5G: la lettre de cadrage remise à l’ARCEP

La lettre de cadrage pour le démarrage de la 5G a été fixée par le gouvernement. C’est à l’Arcep de prendre le relais pour répondre aux objectifs:
– «libérer et attribuer les fréquences radioélectriques pour les réseaux 5G»;
– «favoriser le développement de nouveaux usages industriels»;
– «accompagner le déploiement des infrastructures de la 5G grâce à des conditions favorables à un déploiement rapide»;
– «assurer la transparence et le dialogue sur les déploiements de la 5G et l’exposition du public».
Comment l’ARCEP s’organise pour fédérer les fréquences 5G ? Quel est le calendrier escompté pour le déploiement de la 5G? Avec quelles premières limites constatées? Comment les groupes industriels s’emparent du potentiel de l’Internet très haut débit mobile?
Le point avec des contributions de l’Arcep (et de son président Sébastien Soriano devant le Sénat) et de l’Agence nationale des fréquences (ANFR) pour éclaircir les enjeux et baliser les prochaines étapes.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Belkacem Moussouni, Head of Business Development Automation EMEA chez Red Hat

Automatisation- Belkacem Moussouni, Red Hat: «Ansible sera la prochaine activité à générer un milliard de dollars.»

Interview- Le spécialiste EMEA explique comment Ansible soutient l’automatisation, intègre l’IA, et accompagne l'évolution vers l’entreprise digitale.