jeudi , 24 septembre 2020
Home / News IT / De NetApp à WaasApp: l’éditeur s’offre le SaaS de gestion de bureaux virtuels CloudJumper

De NetApp à WaasApp: l’éditeur s’offre le SaaS de gestion de bureaux virtuels CloudJumper

Confinement et télétravail, l’environnement de travail virtuel est d’actualité! Avec le rachat de CloudJumper, NetApp entre en force sur le marché du WaaS.
John David Helms, président de CloudJumper
John David Helms, président de CloudJumper

L’annonce de rachat de CloudJumper (éditeur spécialisé dans la gestion de bureaux virtuels) par Netapp tombe à point nommé en période de confinement mondial.
Après s’être diversifié sur les infrastructures convergées avec son offre HCI , Netapp continue à étoffer son offre de services cloud (voir notre article).
Anthony Lye, directeur général des services de données Cloud chez NetApp déclare: «NetApp et CloudJumper fournissent une plate-forme de gestion simplifiée offrant une infrastructure de bureau virtuel, un stockage et une gestion des données à travers Microsoft Azure, AWS et Google Cloud, avec des services de stockage de données de pointe.» Au-delà de cette offre WaaS (Workspace as a Service ou environnement de travail virtuel à la demande)décrite plus bas), on comprend bien que l’éditeur souhaite aussi jouer la synergie avec ses offres de stockage, de sauvegarde, et toute la panoplie de ses solutions cloud.
L’article raconte la genèse de la startup jusqu’au rachat par Netapp, et apporte des éléments d’analyse sur le marché et la concurrence.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Ragy Thomas, fondateur et CEO de Sprinklr

Sprinklr, la gestion de l’expérience client à près de trois milliards de dollars. Sérieux?

En une dizaine d’années, la startup new-yorkaise Sprinklr a déjà levé 578 millions de dollars. Face à Adobe, Oracle ou Salesforce, rien ne lui fait peur.