mardi , 9 août 2022

Wisper, le chuchotement français du poste de travail virtuel devrait rapidement résonner sur le marché

Sans bruit, le français Wisper et ses postes de travail virtuels accélèrent et s’internationalisent, comme le confirme Jean-Marc Gonon, son président.
Jean-Marc Gonon, président de Wisper
Jean-Marc Gonon, président de Wisper

Avec le Covid, le poste de travail virtuel revient sur le devant de la scène, de façon éblouissante. Le vœu pieux de tous ceux qui annonçaient depuis 10 ans «l’année prochaine sera celle du VDI (Virtual Desktop Infrastructure),» s’est enfin réalisé!
Si l’on cite souvent VMware, Citrix, Microsoft Teams ou encore AWS ou Cisco/Webex en matière de VDI, on pense moins à une société française pourtant présente sur ce marché depuis 2006.
L’éditeur Wisper (ex Neocoretech) a pourtant développé sa solution ceBox, mêlant habilement masters de postes de travail, machines virtuelles et cloud hybride pour proposer un poste de travail virtuel à la fois autonome et connecté.
Une technologie qui lui a permis de lever 12 millions d’euros en 2020 et de générer un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros en 2021. Ses 100 salariés se répartissent dans 6 pays: France (Rouen, Levallois, Lyon), Royaume-Uni (Londres), Belgique (Bruxelles), Maroc (Casablanca), Tchéquie (Prague) et Espagne (Madrid). La société affiche plus de 500 clients.
Le Covid et ses confinements ont favorisé l’expansion de Wisper, dans un contexte de télétravail réclamant des solutions sérieuses de postes de travail maîtrisés. Et justement, Wisper propose toute la panoplie pour gérer de façon centralisée des postes de travail virtuels sans nécessiter de serveurs, comme l’explique son président Jean-Marc Gonon à Place de l’IT. Il estime, en effet, que «le lieu de travail du salarié ne doit plus être un sujet pour le service informatique.»
L’article revient sur l’historique de la société depuis 2006, tandis qu’un tableau en récapitule les principaux faits et chiffres.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Malo Jennequin, directeur avant-vente et Solutions chez M-Files

Malo Jennequin, M-Files: «M-Files veut devenir l’un des 3 outils utilisés au quotidien par les “knowledge workers”.»

Porte-drapeau de l’Intelligent Information Management, le finlandais M-Files accélère sur l’IA et la simplicité, selon Malo Jennequin, son directeur avant-vente et Solutions.