mercredi , 4 août 2021

Stéphane Roder-AI Builders: «Le cadre IA de la Commission européenne est à l’opposé de ce qui se fait en France.»

Fondateur du cabinet de conseil AI Builders, cet expert data s’offusque de l’approche «puérile» du règlement IA poussé par la Commission européenne.
Stéphane Roder - AI Builders : IA et Europe
Stéphane Roder (AI Builders) : le cadre inadapté du projet de règlement de l’IA en Europe

Le nouveau cadre de règlement sur l’intelligence artificielle, initié en avril 2021 par la Commission européenne, fournit les grandes orientations pour que les pays membres de l’UE avancent en matière de régulation.
Toutefois, il risque surtout de freiner les initiatives dans les organisations et les entreprises, selon Stéphane Roder.
Cet expert “data & IA”, fondateur du cabinet de conseil AI Builders, ne mâche pas ses mots à propos de ce framework. «C’est puéril et rempli de bons sentiments», tranche-t-il dans cette interview accordée à Place de L’IT.
– Quelles reproches adressées à la proposition de règlement sur l’IA émise par la Commission européenne?
– Pourquoi l’approche manque-t-elle de réalisme?
– Quelles sont les conséquences pour les déploiements en France?
– L’IA est-elle valorisée à sa juste valeur dans notre pays?
Des illustrations fournissent des éléments contextuels sur le déploiement de l’IA en Europe. Et un encadré permet de faire le point sur les points-clés du règlement IA soumis par la CA.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Les cofondateurs de Celonis : Bastian Nominacher (co-CEO), Martin Klenk (CTO) et Alexander Rinke (co-CEO)

Révolution: La décacorne Celonis risque fort de décoiffer l’informatique d’entreprise

Comment cet éditeur allemand a-t-il déjà levé près de 1,4 milliard de dollars? Rencontre avec Fadi Naffah, directeur général France, Moyen-Orient et Afrique chez Celonis.