vendredi , 23 août 2019
Home / Interviews IT / Schneider Electric: la «smart factory» attendue au tournant sur les usages et le ROI

Schneider Electric: la «smart factory» attendue au tournant sur les usages et le ROI

Comment Schneider Electric accompagne-t-elle la transformation des processus industriels à l’ère numérique? Entretien avec Serge Catherineau, directeur marketing EcoStruxure et Industrie du Futur.
Serge Catherineau, Schneider Electric
Serge Catherineau, Directeur Marketing EcoStruxure et Industrie du Futur, Schneider Electric

Fournisseur de solutions d’automatisation et de technologies pour la modernisation des outils de production industrielle, Schneider Electric veut convertir le tissu industriel et manufacturier français à la digitalisation de ses processus.
A l’heure de la «smart factory» et de «l’usine 4.0», le groupe français qui dispose d’une aura internationale développe des solutions sur le thème de l’Internet des objets industriels (IIOT).
Dans le cadre du salon Smart Industries (mars 2019), Place de l’IT a rencontré Serge Catherineau, Directeur Marketing EcoStruxure et Industrie du Futur du groupe Schneider Electric.
Comment améliorer la productivité des entreprises à travers la digitalisation des process? Quels principaux interlocuteurs au sein des industries rencontrez-vous? Sur la dimension «smart factory», quelle compréhension observez-vous de la part des PME-PMI industrielles? Quel est le degré de sensibilité des industries vis-à-vis de la maintenance prédictive? Comment facilitez-vous l’exploitation des données détenues par les groupes industriels? Dans quelle mesure exploitez-vous l’intelligence artificielle? Comment les modèles économiques évoluent au sein de Schneider Electric?
Un encadré permet de faire le point sur l’implication de Schneider Electric sur le volet de la cybersécurité et sur son écosystème. Des slides sont associés pour présenter la vision 360 ° de son architecture Ecostruxure de l’entreprise industrielle à l’ère du numérique et un tableau récapitulatif propose des repères sur l’activité du groupe inscrit sur l’indice du CAC 40.

Acheter cet article au format pdf

10,00 HT

Ajouter au panier

Abonnement pour lire tous nos articles pendant un an

250,00 HT

voir les détails

Vous pouvez lire aussi

Interview Gilles de Richemond - Accor: «Pour la DSI, l’IT est un produit que nous commercialisons»

Gilles de Richemond, Accor: «Pour la DSI, l’IT est un produit que nous “commercialisons”»

Le DSI du Groupe Accor détaille les enjeux de transformation numérique du groupe hôtelier, qui passe par une (r)évolution du modèle informatique.