samedi , 28 mai 2022

SAP Labs Paris: 10 ans d’analyse prédictive, d’IA et d’optimisation ergonomique

A l’occasion de ses 10 ans, SAP Labs Paris est revenu sur son histoire et ses choix stratégiques, avec son directeur Erik Marcadé, cofondateur de KXen (acquis pas SAP en 2013).
Erik Marcadé, directeur SAP Labs Paris chez SAP
Erik Marcadé, directeur SAP Labs Paris chez SAP

SAP investit depuis longtemps sur les talents en France et plus encore depuis 10 ans, époque à laquelle a été créée la structure SAP Labs Paris.
«Parmi les 2 milliards d’euros d’investissement planifiés par SAP en France sur cinq ans, annoncés par Bill McDermott [CEO de SAP] en janvier 2018, 150 millions d’euros par an sont spécifiquement dédiés à la recherche-développement rappelle Erik Marcadé, directeur SAP Labs Paris chez SAP.
Cet article revient sur l’histoire de cette structure fortement liée à celle des nombreuses acquisitions françaises de l’éditeur et sur les spécialités de ses ingénieurs et développeurs.
Comment s’intègre le SAP Labs Paris dans le réseau mondial de R&D du groupe SAP? Quelles sont les sociétés technologiques acquises par SAP et intégrées en france au fil de l’eau? Et comment appliquer le concept d’Entreprise Intelligente mis en avant par SAP? Ce focus permet de faire le point sur la dynamisme de SAP en France en matière de recherche et développement. Ce coup de projecteur est intéressant au regard de la mobilisation sur le sol français de l’éditeur logiciel leader européen, ne serait-ce qu’en termes de ressources humaines dédiées. Des schémas permettent de mieux comprendre l’approche technologique de SAP.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Thierry Lottin, directeur général pour la France et l’Afrique du Nord et de l’Ouest chez Veeam

+85% de budget Protection des données pour les entreprises françaises. Cela suffira-t-il?

Cyberattaques, ransomwares… Une étude Vason Bourne/Veeam peint le tableau noir de la protection des données, comme nous le Veeam avec Thierry Lottin, son DG.