mercredi , 6 juillet 2022

Pour Alibaba Cloud, le cloud hybride est la clé de voûte de la réussite des PME

Selon Lancelot Guo (Alibaba Cloud Intelligence), les organisations, grandes et petites, ont toutes passé le cap du Cloud, même celles qui n'y étaient pas forcément destinées. Explications.
par Lancelot Guo, président de l’écosystème et des opérations de vente chez Alibaba Cloud Intelligence

Selon une enquête menée pour Equinix, 47 % des décideurs informatiques dans le monde ont déclaré avoir accéléré leurs plans de transformation numérique en raison de la pandémie. En outre, une majorité importante (60 %) des personnes interrogées dans toutes les régions ont déclaré que la pandémie les avait obligées à revoir et réviser leur stratégie informatique. Et cette transition ne s’applique plus seulement aux grandes organisations.

Lancelot Guo, président de l’écosystème et des opérations de vente chez Alibaba Cloud Intelligence
Lancelot Guo, président de l’écosystème et des opérations de vente chez Alibaba Cloud Intelligence

Le télétravail oui, mais surtout une informatique plus agile

Au-delà de la préoccupation immédiate consistant à maintenir le statu quo avec des collaborateurs à distance, les petites et moyennes entreprises (PME) s’attachent désormais à améliorer l’expérience numérique de leurs employés.
Le cloud hybride est l’une des composantes majeures de ces infrastructures numériques et les décideurs informatiques en prennent rapidement conscience. En effet, 68 % des sondés ont déclaré vouloir transférer davantage de fonctions informatiques vers le cloud et deux tiers d’entre eux espèrent y parvenir dans les 12 prochains mois.
En plus de fournir aux collaborateurs les outils numériques nécessaires pour accéder aux applications et services de l’entreprise en dehors du réseau local, les PME doivent élaborer une stratégie sur la manière de déployer les informations critiques afin de prendre des décisions en temps voulu, gérer les chaînes d’approvisionnement et répondre aux besoins changeants des clients.
Selon l’enquête d’Equinix, près de 6 décideurs sur 10 (58 %) souhaitent investir dans des technologies qui rendent leur entreprise plus agile dans l’ère post-COVID.

Le cloud hybride pour maîtriser l’évolution…

En tant que point de contact unique et central pour gérer les données comme et où elles le souhaitent, le cloud hybride permet aux PME d’héberger et de faire évoluer leurs charges de travail en fonction des exigences de conformité, de politique et de sécurité. Elles favorisent aussi la réplication des données critiques de l’entreprise vers le cloud. Cela les aide non seulement à sauvegarder les données clés, mais également à répondre à des demandes informatiques fluctuantes, qu’il s’agisse de répondre à l’augmentation de la charge de travail sur les plateformes en ligne ou de maintenir une expérience numérique transparente et sécurisée pour les employés.
Dans un monde pré et post-pandémique, maintenir des dépenses IT aussi basses que possible est toujours une priorité pour les PME. En exigeant des investissements plus faibles au départ, mais en donnant aux PME la possibilité d’acheter des ressources informatiques quand elles en ont besoin, le cloud hybride leur permet de rester agiles et réactives tout en contournant les obstacles qu’elles ne peuvent pas franchir aussi aisément que les grandes entreprises.

… et conserver le contrôle de l’infrastructure et des applications

La modernisation et la migration des systèmes monolithiques et hérités constituent un obstacle majeur pour toute PME dans sa transition vers le cloud. Un autre avantage clé de l’approche du cloud hybride est qu’elle permet d’économiser le temps et les ressources nécessaires pour s’adapter aux nouvelles architectures et cadres de travail. Grâce aux modèles de cloud hybride capables d’intégrer de manière transparente les logiciels locaux au cloud public, les entreprises peuvent profiter des avantages du cloud public sans avoir à réarchitecturer leur environnement de travail habituel sur site ou à subir des perturbations au niveau du réseau et de la sécurité.
Quelle que soit leur taille, les entreprises qui se lancent dans la réarchitecture de leurs environnements informatiques ne doivent pas créer une nouvelle couche de complexité qui ralentirait leur transition. Le passage au cloud hybride devrait être aussi rapide et indolore que possible. C’est d’autant plus important que la mise en ligne devient décisive. Alors que les PME se dirigent vers un monde de plus en plus numérique, elles devraient se tourner vers le cloud hybride pour protéger leurs applications critiques et réduire les dépenses opérationnelles tout en garantissant une expérience de travail fluide pour les employés, à domicile ou au bureau.

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

Vous pouvez lire aussi

Sylvain Harault, responsable Consulting pour l’Europe du Sud et de l’Ouest chez Pega

Pega muscle l’agent augmenté du centre d’appel à l’intelligence artificielle

Interview- Sylvain Harault, directeur Consulting Europe chez Pega, explique comment les innovations IA de Pega Infinity 8.7 boostent les interactions et les processus.