samedi , 27 novembre 2021

Paiement mobile: Samsung Pay accède à la clientèle du Crédit Agricole

Après BPCE, Samsung Pay signe un accord majeur avec une grande banque influente: Crédit Agricole. La rude bataille des porte-monnaies digitaux en France continue.
Paiement mobile: accord Samsung Pay et Crédit Agricole

Le Crédit Agricole devient un partenaire lajeur de Samsung Pay pour service le paiement mobile, importé en France il y un an.
Cet accord concerne les clients du Crédit Agricole disposant uniquement d’une carte MasterCard. Ils pourront régler leurs achats avec leur smartphone dans les magasins équipés d’un terminal de paiement (TPE) sans contact.
Concrètement, comment cet accord se traduit-il en termes de déploiement qui sera réalisé en deux temps?
Cet article fait le point sur les partenariats locaux mis en place par Samsung Pay et d’évaluer la portée internationale de son expansion. Samsung Electronics France a profité d’un show-room parisien pour exposer sa nouvelle gamme Galaxy S10 et dévoiler des nouveautés connexes à Samsung Pay comme Samsung Rewards (programme de fidélisation à chaque paiement réalisé) et le paiement in-app.
L’article précise aussi le modèle économique de Samsung Pay et les systèmes de sécurité mis autour de ce dispositif transactionnel.
Il dresse aussi un panorama des acteurs impliqués dans le paiement mobile en France. Comment ces acteurs qui préfèrent pousser le paiement sans contact par smartphone parviennent-ils  à faire entendre leurs voix face à la déferlante du sans contact par carte bancaire? Le match semble d’emblée inégal.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Stephane Huet, directeur général France chez Dell Technologies

Stéphane Huet, Dell: «Dell détient 40 % du marché de l’hyper-convergence, très loin devant HPE et Nutanix.»

L'excellent 3eme trimestre de Dell Technologies renforce l’optimisme de Stéphane Huet, DG France, qui confirme le renforcement des relations avec VMWare, après séparation.