samedi , 17 avril 2021
Home / News IT / Org@work by Lundano: Un SaaS pour gérer télétravail et présentiel, dans les règles.

Org@work by Lundano: Un SaaS pour gérer télétravail et présentiel, dans les règles.

Avec cette solution, intégrable avec Teams, chacun gère son télétravail ou son présentiel, dans le respect des règles et accords de l’entreprise. Bien vu!
Christophe Platet, cofondateur et président de Lundano
Christophe Platet, cofondateur et président de Lundano, éditeur d’Org@work

Confinement et télétravail ont contraint les entreprises et organisations à repenser leur vision du travail et des espaces. Pour simplifier la gestion de ces nouveaux modèles d’organisation combinant télétravail, présentiel, gestion des taux d’occupation… la toute jeune société de conseil Lundano propose Org@work.
Avec cette solution de planification et d’organisation du télétravail, collaborateurs et managers planifient leur temps de présentiel ou de télétravail, tout en respectant les règles de l’entreprise: accords de télétravail (volontariat, nombre minimum au maximum de jours télétravaillés, etc.), taux d’occupation des bâtiments, etc.
Déjà adoptée par plusieurs grandes entreprises comme Transdev, la solution est proposée en mode SaaS sous Microsoft AppSource , accessible en direct ou via une intégration à Teams.
Place de l’IT a rencontré Christophe Platet, cofondateur et président de Lundano pour évoquer la genèse de la solution, ses diverses fonctions complémentaires, les choix de déploiements proposés, ainsi que les retours de ses premiers utilisateurs.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Jean-Stéphane Arcis (CEO), Alexandre Pachulski (CPO) et Joël Bentolila (CTO), les cofondateurs de Talentsoft et Pascal Houillon, directeur général de Cegid (depuis mars 2017)

Cegid veut passer sa gestion des RH en 3D avec le rachat de Talentsoft

Après la gestion administrative et la paie (Meta4), Cegid se veut se payer la gestion des talents de Talentsoft. Rencontre avec André Brunetière, directeur R&D chez Cegid.