jeudi , 24 juin 2021

Okta s’enrichit de PAM et d’IGA avant de racheter Auth0 pour 6,5 milliards

Avec Auth0, Okta disposerait d’un CIAM ouvert aux développeurs, en plus des nouveaux PAM et IGA. Entretien avec Nicolas Petroussenko, son directeur général France.
Nicolas Petroussenko, directeur général France chez Okta
Nicolas Petroussenko, directeur général France chez Okta

Début mars, Okta (voir notre article portrait), spécialiste de la gestion des identités et des droits d’accès en mode SaaS a annoncé son intention de racheter le spécialiste du CIAM Auth0 pour 6,5 milliards de dollars (!). Décision finale au cours de l’été.
Pour revenir ce sur rachat, Place de l’IT a rencontré Nicolas Petroussenko, directeur général France chez Okta. L’occasion aussi d’aborder la sortie de deux solutions majeures récemment annoncées.
Les règles de conformité type Sarbanes-Oxley (SOX) et HIPAA (Health Insurance Portability and Accountability Act) ou l’Asip Santé obligent les entreprises à tracer les actions des utilisateurs et à obtenir une visibilité évoluée de ce qui se passe dans leur système d’information. D’où la nécessité de solution de gouvernance et d’administration des identités ou IGA (Identity Governance and Administration) pour orchestrer de façon centralisée le respect de la conformité et de règles (plus généralement) par la gestion des identités et du contrôle d’accès, avec suivi, reporting, automatisation, workflow ,etc. pour y répondre, l’éditeur annonce sa solution IGA baptisée Okta Identity Governance.
Afin de permettre un accès d’un niveau spécifique à des ressources plus sensibles par des informaticiens (ou des applications), les entreprises utilisent des solutions de gestion de comptes à privilèges ou de PAM (Privileged Access Management). Okta se positionne clairement sur ce créneau avec sa nouvelle solution Okta Privileged Access.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Interview Stéphane Roder (AI Builders)

Stéphane Roder-AI Builders: «Le cadre IA de la Commission européenne est à l’opposé de ce qui se fait en France.»

Fondateur du cabinet de conseil AI Builders, cet expert data s’offusque de l’approche «puérile» du règlement IA poussé par la Commission européenne.