samedi , 27 novembre 2021

Michelin s’appuie sur les jumeaux numériques de Cosmo Tech pour éclairer sa stratégie Supply Chain

L’industriel étend son utilisation des jumeaux numériques à ses décisions logistiques sur les pneus. Entretien avec Thibaut d'Hérouville, son directeur de la supply chain industrielle.
Thibaut d'Hérouville, directeur de la supply chain industrielle chez Michelin
Thibaut d’Hérouville, directeur de la supply chain industrielle chez Michelin

Industriel de premier plan, Michelin a réalisé un chiffre d’affaires de 20,45 milliards d’euros en 2020 avec plus de 124 000 collaborateurs et 117 sites de production dans 26 pays. Il semble logique que ce groupe de référence utilise les jumeaux numériques depuis près de 30 ans. Ce qui l’a logiquement poussé à se demander comment les utiliser concernant la gestion stratégique de la supply chain de ses pneus afin d’éclairer sa stratégie mondiale.
Place de l’IT a rencontré Thibaut d’Hérouville, directeur de la supply chain industrielle chez Michelin, qui explique pourquoi il a choisi Cosmo Tech (voir notre article) et comment s’est déroulé le projet avec les experts métier du Groupe et les data-scientists de Cosmo Tech.
Difficile exercice que la gestion des fournisseurs de matières et la mise à disposition des pneus pour le réseau de distribution. «Il s’agit d’une supply chain complexe car elle concerne 70 sites industriels mondiaux dans une industrie très intégrée (jusqu’à la plantation des hévéas), avec 8 niveaux de supply chain englobant d’énormes volumes de livraisons point à point,» explique Thibaut d’Hérouville. «Cette gestion inclut aussi bien des pneus pour bicyclette ou automobiles diverses que des pneus destinés au génie civil pour engins de 5 tonnes… donc autant d’usines spécialisées, nécessitant des sourcings et des logistiques divers et variés.»

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Amir et Atif Khan, les frères cofondateurs d’Alkira.

Cloud Network as a Service et Cloud Backbone as a Service, Alkira réinvente le réseau à l’ère du Cloud

Un réseau étendu performant aussi simple qu’un SaaS applicatif ? Telle est la promesse d’Alkira qui a levé 84 millions en 2020. Focus sur un CNaaS qui va faire du bruit!