samedi , 15 juin 2024

Les Assises 2023- L’Anssi affûte ses armes pour une année 2024 Nis-soise. Ensoleillée?

Vincent Strubel a rappelé les initiatives de l’Anssi pour simplifier la cybersécurité et a exhorté l’écosystème à faire mieux et ensemble, pour amortir l’impact NIS-2.
"La remédiation dans le contexte de l’incident". Schéma du document en ligne de l’Anssi "Cyberattaques et remédiation - Piloter la remédiation"
“La remédiation dans le contexte de l’incident”. Schéma du document en ligne de l’Anssi “Cyberattaques et remédiation – Piloter la remédiation”

Lorsqu’on prévoit de passer à l’échelle en matière réglementaire, et d’impliquer des organisations plus petites, moins matures et désormais exposées, l’arsenal défensif doit anticiper afin d’endiguer la déferlante des organisations à accompagner.
Un objectif pour lequel il faut accepter d’adapter ses habitudes et de faire entrer dans le dispositif d’autres types d’acteurs en cybersécurité, aussi différents soient-ils.
A l’occasion des Assises de la cybersécurité à Monaco la semaine dernière, Vincent Strubel, directeur général de l’Anssi (Autorité nationale en matière de sécurité et de défense des systèmes d’information) a expliqué l’impact de la directive NIS-2 (Network and Information Security) sur l’Hexagone dès 2024 obligeant toute les initiatives d’accompagnement et autre à passer à l’échelle (voir aussi notre article) .
Puis il a évoqué plusieurs réalisations contribuant à simplifier la cybersécurité et à accompagner les entreprises et organisations concernées (ADS, Silene, MonServiceSécurisé, PACS, PRIS…) en précisant pourquoi et comment il fallait les adapter pour affronter plus sereinement les défis à venir.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Laurent Ibars, directeur avant-vente Europe de l’ouest chez Datacore

Laurent Ibars, Datacore: «Le tiering du stockage primaire en mode bloc vers du S3? Surtout des inconvénients!»

Ready For IT- Focus sur Datacore, pionnier du SDS, avec Laurent Ibars, directeur avant-vente Europe de l’ouest, et sur Swarm Single Node mixant stockage objet et conteneurs.