jeudi , 12 décembre 2019
Home / News IT / Avec Ma French Bank, La Banque Postale wants to seduce les youngs

Avec Ma French Bank, La Banque Postale wants to seduce les youngs

Table ronde ACSEL spécial FinTech : La Banque Postale vise une clientèle plus jeune avec Ma French Bank qui devrait débarquer au printemps 2019.
Alice Holzman, DG de Ma French Bank pour le compte de La Banque Postale
Alice Holzman, DG de Ma French Bank pour le compte de La Banque Postale

La Banque Postale a apporté son témoignage sur la nécessité de revitaliser son approche pour mieux coller à la demande du marché. Lors d’une table ronde organisée le 2 juillet par la Commission FinTech de l’ACSEL (association professionnelle du numérique), Alice Holzman, ex-responsable Communication et Digital de La Banque Postale (groupe La Poste), a récemment pris la casquette de directrice générale de Ma French Bank. Cette déclinaison de banque digitale veut capter une clientèle plus jeune (priorité aux moins de 35 ans) en poussant un canal de services m-banking plus innovant. Le lancement de la nouvelle banque digitale, avec la possibilité de créer un compte directement à partir de son smartphone, est prévu pour le printemps 2019 avec des tests et une mise en production censés démarrer d’ici la fin de l’année. Place de l’IT propose une synthèse de la contribution d’Alice Holzman lors de cette session FinTech organisée par l’ACSEL. L’occasion de remettre un peu de contextuel : comment s’insère le projet Ma French Bank dans la stratégie de La Banque Postale.

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

Vous pouvez lire aussi

80 points de présence dans 15 pays et des connexions tous azimuts

Pourquoi le français Intercloud parvient-il à lever 22 millions d’euros?

Spécialiste de la connectivité cloud, Intercloud a levé 39 millions depuis 2010. Et son portefeuille client semble suivre la même courbe… Explications.