dimanche , 13 juin 2021

Bernard Spitz – Le Club des Juristes : “Cybercriminalité: les leviers pour renforcer la lutte”

Le président de la commission «Cyber risk» du Club des Juristes commente le rapport «Le droit pénal à l’épreuve des cyberattaques» qui intègre 10 préconisations pour le gouvernement, la justice, la police, l’ANSSI, les entreprises et l’UE.
Entretien avec Interview avec Bernard Spitz, Président commission « Cyber risk » du Club des Juristes
Interview avec Bernard Spitz, Président commission « Cyber risk » du Club des Juristes

Comment ajuster le droit pénal face à la cybercriminalité en France ? Fin avril, le think tank juridique Le Club des Juristes a publié une étude dans ce sens.
Il dresse un état des lieux des pratiques de cybercriminalité et des moyens mis en oeuvre pour lutter contre ce fléau grandissant qui devrait peser 10 500 milliards de dollars à l’horizon 2025 (estimation du rapport « cyberwarfare in the C-suite, Cybersecurity ventures » de janvier 2021).
La rédaction et la publication de ce rapport ont été supervisées par Bernard Spitz, Président de la commission « Cyber risk » du Club des Juristes (mais aussi Président du pôle Europe et international du MEDEF) et Valérie Lafarge-Sarkozy, associée du cabinet d’avocats d’affaires Altana.
L’étude met en avant «10 préconisations pour renforcer la protection des institutions, des entreprises et des citoyens» récapitulées en bas de l’entretien avec Bernard Spitz (fin d’article).
Pour Place de l’IT, le représentant du think tank juridique commente le rapport “Le droit pénal à l’épreuve des cyberattaques” sous divers angles:
–  la chaîne cyber (police, justice, organisations étatiques…) est-elle efficiente en France ?
– Le temps de la pédagogie sur l’importance de la cybersécurité est-il encore nécessaire ?
– Ressentez-vous un déséquilibre entre celles mises à disposition de la police et celles destinées aux forces de police ?
– Avec la difficulté de repérer les attaques en amont et d’identifier les auteurs de cyberattaques, comment améliorer la traque ?
– Que pensez-vous de la tentation présumée des entreprises françaises victimes de ransomware à céder à l’extorsion de fonds en faveur des pirates ?

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Gabriel Ferreira, directeur technique chez Pure Storage France

Pure Storage: Et si le stockage persistant des containers devenait un stockage comme les autres?

Pure Storage enrichit son stockage pour containers Portworx et propose une gestion unifiée. Entretien avec Gabriel Ferreira, son directeur technique pour la France.