vendredi , 24 janvier 2020
Home / News IT / Comment l’américano-indienne Freshworks est-elle devenue une licorne du SaaS?

Comment l’américano-indienne Freshworks est-elle devenue une licorne du SaaS?

En 9 ans, le SaaS de support Freshdesk est devenu la société Freshworks positionnée sur l’engagement client et employé, avec 40 000 clients et 399 millions de dollars levés.
Christopher Wiltberger, directeur de la filiale française de Freshworks.
Christopher Wiltberger, directeur de la filiale française de Freshworks.

Depuis sa création en 2010, Freshworks a multiplié les rachats et les levées de fonds. Après osn positionnement historique sur le support client, elle propose aujourd’hui plusieurs familles de solutions SaaS à travers le monde autour “l’expérience client” et de “l’expérience employé”.
Suite à plus d’une dizaine d’acquisitions de start-up spécialisées, les ingénieurs de la société sont parvenus à intégrer les mutliples tcehnologies acquises au sein de la plateforme pour concvevoir une offre cohérente, plus simple à intégrer à l’existant de l’entreprise cliente si nécessaire.
Après avoir séduit plusieurs investisseurs (dont Google Capital) et levé 399 millions de dollars, elle envisage désormais son entrée en bourse à l’horizon 2021.
Outre l’historique complet de la société et les divers épisodes et ajustements de gamme, l’article évoque son expansion mondiale avec l’ouverture de multiples filiales en Europe, aux Etats-Unis et en Asie.
Le dirigeant français précise également le positionnement de la société sur le marché, et les résultats très encouragenats déjaà obtenus dans l’Hexagone.
Une encadré rapelle les principaux faits et choiffres de l’entreprise.

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

Vous pouvez lire aussi

Guillaume Vassault-Houlière et Manuel Dorne, cofondateurs de YesWeHack

YesWeHack: Et si vous renforciez votre cybersécurité en continu grâce au Bug Bounty?

Après avoir levé 4 millions d’euros en 2019, le spécialiste français du Bug Bounty joue l’expansion en Europe et en Asie. YesWeHack? Une pépite toujours plus prometteuse.