samedi , 21 mai 2022

Aurore Ominetti, IBM Security France: «Briser les silos de sécurité pour une vision et une authentification globales et fluides.»

Assises de la Sécurité 2021- Interview- Place de l’IT a interviewé la directrice d’IBM Security France sur le Cloud Pak Security, l’authentification ou encore le DevSecOps. Instructif.
Aurore Ominetti, directrice chez IBM Security France
Aurore Ominetti, directrice chez IBM Security France

Active et très présente aux Assisses de la Sécurité 2021 à Monaco, IBM a mis en avant son savoir-faire et ses solutions. Place de l’IT a déjà évoqué, à plusieurs reprises, son offre Cloud Pak for Security, combinant -entre autres- Red Hat Openshift (distribution Kubernetes de l’éditeur) et Red Hat Ansible pour l’automatisation. L’un des premiers exemples de coopération entre les équipes des deux entités évoquée récemment dans nos colonnes par Jean-Christophe Morisseau, DG chez Red Hat France.
Nos seulement l’offre s’est fortement enrichie, mais surtout, les solutions d’authentification deviennent aujourd’hui incontournables pour gérer efficacement les accès distants. Sans dégrader pour autant l‘expérience utilisateur. Par ailleurs, la tendance DevSecops est-elle déjà une réalité dans les entreprises?…
Afin de comprendre comment Big Blue accompagne les entreprises pour obtenir une vision globale de leur sécurité informatique (y compris en modes hybride ou multicloud et à distance), et de faire le point sur ses propositions pour gérer l’authentification, Place de l’IT a rencontré Aurore Ominetti, directrice chez IBM Security France.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Thierry Lottin, directeur général pour la France et l’Afrique du Nord et de l’Ouest chez Veeam

+85% de budget Protection des données pour les entreprises françaises. Cela suffira-t-il?

Cyberattaques, ransomwares… Une étude Vason Bourne/Veeam peint le tableau noir de la protection des données, comme nous le Veeam avec Thierry Lottin, son DG.