lundi , 24 juin 2024

Sprinklr, la gestion de l’expérience client à près de trois milliards de dollars. Sérieux?

En une dizaine d’années, la startup new-yorkaise Sprinklr a déjà levé 578 millions de dollars. Face à Adobe, Oracle ou Salesforce, rien ne lui fait peur.
Ragy Thomas, fondateur et CEO de Sprinklr
Ragy Thomas, fondateur et CEO de Sprinklr

Sprinklr s’est imposée comme une référence sur la gestion de l’expérience client en quelques années, avec sa plateforme SaaS supervisant, analysant et interagissant avec les clients ou prospects d’une entreprise à travers 25 canaux sociaux, 11 canaux de messagerie et des centaines de millions de forums, blogs et sites de discussion.
La startup vient de lever 350 millions de dollars, ce qui porte sa valorisation à 2,7 milliards de dollars!
Forte de 1800 employés et présente dans 150 pays, la startup a connu une hyper-croissance en séduisant de clients aussi divers que Samsung, Microsoft, Procter & Gamble, Dell, Cisco, SAP, Target, Nike, Virgin America ou Banco de Santander. Comment et pourquoi cette société a-t-elle connu un tel essor sur et levé plus de 578 millions de dollars en une dizaine d’années, malgré la concurrence et les positions fortes sur ce segment de géants comme Adobe, Oracle ou Salesforce -entre autres, voir ce dossier-?
A l’issu d’un parcours peu commun, Ragy Thomas, fondateur et CEO de Sprinklr, a créé une entreprise florissante avec une approche de l’intégration informatique exigeante.
Cet article très illustré revient sur l’histoire de cette licorne, les étapes de son financement et les principales fonctions de la plateforme. Un tableau récapitule les principaux faits et chiffres de la société.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Laurent Ibars, directeur avant-vente Europe de l’ouest chez Datacore

Laurent Ibars, Datacore: «Le tiering du stockage primaire en mode bloc vers du S3? Surtout des inconvénients!»

Ready For IT- Focus sur Datacore, pionnier du SDS, avec Laurent Ibars, directeur avant-vente Europe de l’ouest, et sur Swarm Single Node mixant stockage objet et conteneurs.