samedi , 17 août 2019
Home / News IT / Serverless: Pivotal Function Service privilégie le levier Knative

Serverless: Pivotal Function Service privilégie le levier Knative

C'est au tour de Pivotal de prendre position dans l'approche serverless (ou FaaS pour Function as a Service). Quelle configuration a-t-il retenu avec Pivotal Function Service?
Un puzzle dynamique pour le FaaS, avec des rôles bien pensés.
Un puzzle dynamique pour le FaaS, avec des rôles bien pensés.

Après AWS avec Lambda, Google avec Cloud Functions, Microsoft avec Azure Functions, Oracle, SAP avec Kyma ou encore IBM avec Cloud Functions, Pivotal vient de présenter sa solution serverless Pivotal Function Service ou PFS, en version alpha (juste avant la version commerciale ou distribuable).
Reposant sous sa plateforme Bosh, on retrouve désormais 4 services majeurs : Pivotal Application Service, Pivotal Container Service, Pivotal Function Service et Pivotal Services MarketPlace.
Reposant sur le Knative (projet open source pour exécution de serverless sous Kubernetes – Pivotal, Google, Redhat et SAP), PFS interagit avec aussi avec Istio (projet open source développé par Google, IBM et Lyft). Il est composé de trois modules (primitives ou API) pour automatiser le déploiement et l’exécution du code en serverless: Build, Serve et Events.
L’article fait le point sur la stratégie de Pivotal en matière de serverless ou FaaS (Function as a Service), aborde quelques aspects de la programmation événementielle, examine chaque composant de PFS et explique son rôle.

Acheter cet article au format pdf

10,00 HT

Ajouter au panier

Abonnement pour lire tous nos articles pendant un an

250,00 HT

voir les détails

Vous pouvez lire aussi

Daniel Dines, CEO UiPath

Marché RPA: le duel UiPath vs Automation Anywhere passe aussi par la France

Selon Gartner, UiPath et Automation Anywhere sont agressifs sur le marché RPA (Robotic Process Automation), notamment en France. Tour d’horizon des 5 principaux acteurs.