lundi , 15 juillet 2024

Salesforce: Et Slack! C’est dans la poche, pour seulement 27,7 milliards de dollars. Sans rire.

Le géant du cloud et du CRM rachète la star de la collaboration pour mieux se positionner face à Microsoft et Google. Et plus encore. Mais à quel prix!
Les deux CEO : Mark Benioff, cofondateur de Salesforce, et Stewart Butterfield, cofondateur de Slack
Les deux CEO : Mark Benioff, cofondateur de Salesforce, et Stewart Butterfield, cofondateur de Slack

Après les premières rumeurs, il n’aura fallu que quelques jours à Salesforce pour confirmer l’acquisition de la plateforme de messagerie collaborative Slack.
Le leader mondial du CRM vient ce rachat pour la modique somme de 27,7 milliards de dollars. Vous avez bien lu: 27,7 milliards de dollars !
Ce prix est-il vraiment raisonnable, alors que Slack affiche près de 70 millions de dollars de pertes pour 130 000 entreprises clientes. A ce prix, Salesforce envisage de faire de Slack sa solution de communication, et même la nouvelle interface de ses clouds! Et si Slack transformait le visage de Salesforce?
L’article revient sur les raisons qui ont motivé ce rachat et sur les stratégies annoncées par Salesforce pour jouer les synergies avec Slack. Et rentabiliser l’investissement, si cela est vraiment possible…

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

La Cato MSASE Partner Platform offre la gestion, la supervision, et les recommandations (même pour la vente).

Avec MSASE Partner, Cato veut répandre la bonne parole du SASE

Bien plus qu’une ouverture de son cloud aux partenaires, Cato Networks propose sa MSASE Partner Platform: gestion, supervision et recommandations. 100% gratuite!