jeudi , 23 mai 2024

RubriK Abracadabra: une tour de passe-passe à près de 300 millions d’euros

De passage à Paris, Bipul Sinha, CEO de Rubrik (sauvegarde des données), a expliqué sa stratégie et ses projets à côté de Dominique Fleury, dirigeant de la filiale française.
Rubrik: Dominique Fleury avec Bipul Sinha
Rubrik: Dominique Fleury avec Bipul Sinha

Rubrik poursuit sa croissance, qui passe par l’Europe et la France. Comment lever 292 millions de dollars en trois ans d’existence ? Place de l’IT propose un focus sur la nouvelle licorne de la Silicon Valley valorisée à 1,3 milliard de dollars, qui propose une plateforme pour la gestion de toutes les données de l’entreprise sur site, dans les filiales ou sur le cloud, conçue pour la protection des informations et la gestion des copies de données. De passage à Paris lors d’une tournée européenne, la rédaction a rencontré Bipul Sinha, cofondateur et dirigeant de Rubrik, qui précise ses ambitions pour sa société technologique, qui collabore avec des plateformes cloud comme Microsoft Azure ou Amazon Web Services (AWS). Bipul Sinha souhaite «rendre la sauvegarde aussi simple à utiliser qu’un iPhone!». En trois ans d’existence, l’éditeur californien de solutions technologiques orienté sauvegarde des données a levé plusieurs centaines de millions de dollars. En mai 2017, il a bouclé un tour de table de 180 millions de dollars. Une filiale française de Rubrik avait ouvert ses portes à la mi-2016, sous la houlette de Dominique Fleury, ex-responsable de Dell EMC. Il assiste également à l’entretien avec Bipul Sinha accordé à quelques titres de la presse IT dont Place de l’IT.

 

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Belkacem Moussouni, Head of Business Development Automation EMEA chez Red Hat

Automatisation- Belkacem Moussouni, Red Hat: «Ansible sera la prochaine activité à générer un milliard de dollars.»

Interview- Le spécialiste EMEA explique comment Ansible soutient l’automatisation, intègre l’IA, et accompagne l'évolution vers l’entreprise digitale.