jeudi , 23 mai 2024

Pure Storage: stockage Flash plus rapide, plus performant et moins cher que le disque dur. Vraiment ?

Le stockage Flash au prix du disque dur et des FlashArray R4 qui surperforment, selon Gabriel Ferreira, CTO France chez Pure Storage. A noter: une restauration post-ransomware efficace.
Gabriel Ferreira, directeur technique et cofondateur de Pure Storage France
Gabriel Ferreira, directeur technique et cofondateur de Pure Storage France

Outre ses baies full Flash NVMe FlashArray pour le stockage ultra-performant en mode bloc (FlashArray//C pour la performance et FlashArray//X pour la capacité), Pure Storage adresse le stockage en mode fichier ou objet avec sa gamme FlashBlade proposant grandes capacités de stockage et flexibilité.
En mars dernier, le constructeur a annoncé sa nouvelle baie FlashBlade//E, destiné au stockage très haute capacité, et positionné comme une alternative plus économique au disque dur. Dans le même esprit, une nouvelle baie FashArray//E vient de faire son apparition.
En parallèle, les FlashArray C et X ont été “rafraîchies” pour intégrer des processeurs et commutateurs plus performants, des bandes passantes plus importantes, des mémoires plus rapides… et le micrologiciel Purity animant tous les équipements Pure Storage a également été mis à jour pour assurer un stockage unifié bloc et fichier en mode natif. L’article évoque aussi des mesures originales et efficaces mises en place par le constructeur pour la restauration post-ransomware.
Afin de revenir plus en détail sur toutes ces annonces, Place de l’IT s‘est entretenue avec Gabriel Ferreira, directeur technique et cofondateur de Pure Storage France.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Belkacem Moussouni, Head of Business Development Automation EMEA chez Red Hat

Automatisation- Belkacem Moussouni, Red Hat: «Ansible sera la prochaine activité à générer un milliard de dollars.»

Interview- Le spécialiste EMEA explique comment Ansible soutient l’automatisation, intègre l’IA, et accompagne l'évolution vers l’entreprise digitale.