samedi , 18 janvier 2020
Home / News IT / Orange Business Services grossit à vue d’œil pour percer dans le Cloud

Orange Business Services grossit à vue d’œil pour percer dans le Cloud

Rachat de Basefarm, partenariat avec AWS et Huawei en Chine…le duo aux commandes d’Orange Business Services privilégie une approche multi-cloud à portée mondiale.
Stefan Kanis (Orange Cloud for Business) prend la parole devant Helmut Reisinger (CEO)
Stefan Kanis (DG d’Orange Cloud for Business) prend la parole devant Helmut Reisinger (CEO d’OBS)

Orange Business Services vient de dévoiler sa nouvelle stratégie orientée Cloud.
Un nouveau binôme est arrivé à la direction de la division des services BtoB du groupe Orange : Helmut Reisinger a pris les fonctions de CEO tandis que Stefan Kanis endosse les fonctions de Directeur Général d’Orange Cloud for Business.
Quels sont les mouvements recensés dans la stratégie Cloud? Fort de récents rachats (Basefarm, Business & Décision), OBS est en mesure d’aligner 2200 experts Cloud dans son réseau de portée mondiale.
Un nouveau partenariat a été trouvé sur le volet Cloud public avec Amazon Web Services (AWS). Sachant qu’OBS travaillait déjà avec Microsoft Azure.
Sur le volet des applications critiques dans le Cloud, OBS a signé un partenariat avec Huawei, ce qui lui ouvre le marché chinois.
Place de l’IT propose un point complet sur la nouvelle configuration d’Orange Business Services: infrastructures, priorités clouds, résultats et indicateurs par segments d’activité.
OBS a également demandé à EDF de témoigner de son expérience, via Martine Gouriet, directrice des services informatiques et télécoms de la compagnie d’électricité.

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

Vous pouvez lire aussi

Les cofondateurs de Ping: André Durant et Bryan Field-Elliot

Ping Identity dépasse les 2 milliards avec l’authentification et la gestion des accès.

Coté à la bourse de New-York depuis septembre, le spécialiste de l’identité et l’accès multicloud mise sur le Zero Trust pour sa croissance.