dimanche , 7 août 2022

OPA de Capgemini sur Altran: quand l’IT rencontre l’OT

Capgemini lance une OPA amicale de 5,4 milliards sur Altran pour disposer d’un pôle ingénierie et R&D au service de la transformation digitale.
Annonce d'une fusion amicale entre Capgemini et Altran
Paul Hermelin, CEO de Capgemini, et Dominique Cerutti, CEO d’Altran

Capgemini vient de lancer une méga-OPA amicale sur Altran, comme on en voit rarement dans le secteur informatique français.
Le nouveau groupe sera en mesure de fournir des prestations élargies: du conseil aux services informatiques en passant par l’ingénierie et la R&D. Il pourra étendre son influence sur des pans de grands comptes multi-sectoriels (aéronautique, automobile, sciences de la vie et télécoms) et s’adresser de manière plus affinée aux décideurs dans les directions de recherche, de production et de la supply chain.
Quelle est la première configuration esquissée avec le rapprochement de Capgemini et Altran? Sachant qu’il faut attendre des autorisations d’autorités de régulation, notamment aux USA.
Ce focus permet de mettre en avant les premiers éléments communiqués sur le rapprochement avec le compte-rendu de la première conférence de presse post-annonce avec Paul Hermelin, P-DG de Capgemini, et Dominique Cerutti, son homologue du côté d’Altran.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Malo Jennequin, directeur avant-vente et Solutions chez M-Files

Malo Jennequin, M-Files: «M-Files veut devenir l’un des 3 outils utilisés au quotidien par les “knowledge workers”.»

Porte-drapeau de l’Intelligent Information Management, le finlandais M-Files accélère sur l’IA et la simplicité, selon Malo Jennequin, son directeur avant-vente et Solutions.