lundi , 22 juillet 2024

NumSpot: ligne Maginot numérique ou offre cloud alternative?

Le cloud de confiance NumSpot parviendra-t-il à séduire le public et le privé? NumSpot annonce déjà des réalisations et sa feuille de route 2024.
Hervé Thoumyre, directeur Expérience client, Services numériques et Donnée chez CNP Assurances, Alain Issarni, président exécutif de NumSpot et Guillaume Poupard, DGA chez Docapost, lors de la conférence de presse.
Hervé Thoumyre, directeur Expérience client, Services numériques et Donnée chez CNP Assurances, Alain Issarni, président exécutif de NumSpot et Guillaume Poupard, DGA chez Docaposte, lors de la conférence de presse.

Un cloud souverain, pour quoi faire?
En octobre 2022, la Banque des Territoires, Docaposte, Dassault Systèmes et Bouygues Télécom annonçaient le lancement d’un acteur du cloud souverain et de confiance baptisée NumSpot. Adossée sur l’IaaS d’Outscale (groupe Dassault Systèmes), l’infrastructure cloud vise la certification SecNumCloud.
Le cloud de NumSpot se veut «robuste, réversible et transparent, basé principalement sur l’open source et des solutions européennes», même s’il repose sur OpenShift (certes, open source…).
En janvier 2023, NumSpot nomme Alain Issarni au poste de président exécutif (ex DSI de la Cnam et de la DGFip).
Un an après ce lancement, les intéressés ont organisé un point presse la semaine dernière pour dresser un bilan d’étape, avant le lancement des offres commerciales en mai 2024.
Face aux hyperscalers américains Microsoft, AWS et Google, détenant la quasi-totalité du marché, une alternative nationale (forcément plus modeste financièrement) a-t-elle vraiment un sens? Ne serait-ce pas plutôt une ligne Maginot numérique?
NumSpot semble décidée à construire une offre solide et de confiance, avec toutes les mesures de sécurité de confidentialité appropriées. La société parvient même à attirer les talents, et déjà des clients comme les maisons France Services ou CNP Assurances. En parallèle, elle noue des partenariats avec de nombreuses entreprises technologiques. Tout semble être sur les rails pour un démarrage commercial en mai 2024, et Alain Issarni et ses actionnaires se montrent confiants. Démonstration.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

La Cato MSASE Partner Platform offre la gestion, la supervision, et les recommandations (même pour la vente).

Avec MSASE Partner, Cato veut répandre la bonne parole du SASE

Bien plus qu’une ouverture de son cloud aux partenaires, Cato Networks propose sa MSASE Partner Platform: gestion, supervision et recommandations. 100% gratuite!