mercredi , 10 août 2022

Numérique.gouv.fr: le signal s’est-il affaibli? Des organisations IT réagissent

Mounir Mahjoubi perd le secrétariat d’Etat au Numérique pour une fonction similaire adossée au ministère de l’Economie. Syntec Numerique, Hexatrust et France Digitale commentent cette bascule. Bon ou mauvais signe?
Remaniement: Mounir Mahjoubi débarque à Bercy
Remaniement: Mounir Mahjoubi débarque à Bercy

Avec le remaniement gouvernemental, Mounir Mahjoubi perd son statut de secrétaire d’Etat chargé du Numérique rattaché aux services du Premier ministre pour endosser une fonction similaire rattachée au ministère de l’Economie et des Finances. Mais, sans l’étiquette explicite du sceau numérique. Comment interpréter cette bascule? Mounir Mahjoubi devient officiellement secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances et du ministre de l’Action et des Comptes publics.
La mention du numérique est complètement gommée. Toutefoisn Mounir Mahjoubi assure qu’il demeure le référent des acteurs du numérique. Qu’en pensent les organisations professionnelles du secteur? Place de l’IT a pu recueillir les avis de Syntec Numérique (par le biais de Godefroy de Bentzmann), d’Hexatrust (Jean-Noël de Galzain) et de France Digitale (Jean-David Chamboredon). Entre stratégie numérique de la nation et tactique politique, il n’y a qu’un pas.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Malo Jennequin, directeur avant-vente et Solutions chez M-Files

Malo Jennequin, M-Files: «M-Files veut devenir l’un des 3 outils utilisés au quotidien par les “knowledge workers”.»

Porte-drapeau de l’Intelligent Information Management, le finlandais M-Files accélère sur l’IA et la simplicité, selon Malo Jennequin, son directeur avant-vente et Solutions.