samedi , 28 mai 2022

Mouloud Dey, SAS: «Les projets d’intelligence artificielle en production sont loin d’être généralisés dans les entreprises.»

Directeur Innovation de SAS, Mouloud Dey apporte son éclairage sur la réalité de l’IA, ses spécificités, l’utilisation du Cloud, ou l'open source.
Mouloud Dey, directeur Innovation et Business Development chez SAS
Mouloud Dey, directeur Innovation et Business Development chez SAS

Après 30 ans passés chez SAS, Mouloud Dey y occupe aujourd’hui le poste de directeur Innovation et Business Development. Ces décennies d’expérience au service d’ entreprises mondiales font de lui un expert avisé de l’analytique, de la data-science et de l’intelligence artificielle.

Place de l’IT l’a donc interviewé sur la réalité de l’intelligence artificielle dans les entreprises, et sur la contribution que peut apporter un éditeur comme SAS.
Quelle est la réalité de l’intelligence artificielle (IA) dans les entreprises? En sont-elles encore au stade du POC? Peut-on établir un pont entre la statistique, spécialité de SAS, et l’intelligence artificielle?Aujourd’hui, on parle essentiellement de machine Learning et de Deep Learning… Face aux nombreux outils open source en IA, comment SAS peut-elle apporter une valeur ajoutée?On entend beaucoup que les utilisateurs métier peuvent utiliser directement l’IA. Qu’en pensez-vous?Qu’en est-il de SAS et du Cloud?Constatez-vous une demande de cloud par les entreprises pour leurs projets IA?
Un éclairage utile  poiur mieux cerner ces notions souvent mal appréhendées.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Thierry Lottin, directeur général pour la France et l’Afrique du Nord et de l’Ouest chez Veeam

+85% de budget Protection des données pour les entreprises françaises. Cela suffira-t-il?

Cyberattaques, ransomwares… Une étude Vason Bourne/Veeam peint le tableau noir de la protection des données, comme nous le Veeam avec Thierry Lottin, son DG.