vendredi , 22 octobre 2021

L’USF attend plus de démonstrations de valeur sur S/4 HANA

Interview croisée avec Gianmaria Perancin (président de USF) et Frédéric Chauviré (AG SAP France): bonne Ambiance, mais ton franc et direct.
Gianmaria Perancin, président de l’USF, et Frédéric Chauviré, directeur général de SAP France.
Gianmaria Perancin, président de l’USF, et Frédéric Chauviré, directeur général de SAP France.

A l’occasion de la Convention USF 2021 à Lille, Place de l’IT a participé à une discussion ouverte et décontractée avec Gianmaria Perancin, président de l’USF (par ailleurs, responsable du centre de compétences SAP for Utilities chez EDF Commerce), et Frédéric Chauviré, directeur général de SAP France.
Chacun a pu exprimer ses positions et ses attentes. Si les relations se sont améliorées depuis quelques années, demandes et attentes sont toujours d’actualités, comme le précise le dirigeant de l’USF malgré sa satisfaction et son enthousiasme.
Une interview croisée qui a permis de balayer de nombreux sujets dont le recrutement et la formation de spécialistes que les technologies de l’éditeur, la contribution de l’USF à la mesure de la satisfaction client avec ses équipes Customer Success, le besoin de démontrer la valeur ajoutée apportée par une migration vers S/4 HANA, ou encore les besoins pour la reconversion de collaborateurs métier non-technique vers une utilisation des solutions SAP.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Jean-Christophe Morisseau, DG chez Red Hat France et Yacine Kheddache, Specialist Solution Architect Manager chez Red Hat France.

Red Hat apprécie son indépendance chez IBM et mise sur OpenShift

Jean-Christophe Morisseau, DG chez Red Hat France, et Yacine Kheddache, SSA Manager chez Red Hat France, expliquent la situation de l'éditeur open source chez IBM, ses réussites et ses défis.