lundi , 8 mars 2021
Home / News IT / L’OpenStack managé de Canonical séduit les opérateurs télécom

L’OpenStack managé de Canonical séduit les opérateurs télécom

Reconnu pour sa distribution Linux Ubuntu, Canonical propose des solutions managées OpenStack pour les télécommunications. Elles ont récemment séduit deux nouveaux opérateurs de poids: Telefonica Brazil, et MTS le premier opérateur russe.

La pile logicielle open source OpenStack rencontre un succès croissant auprès des opérateurs télécoms. Canonical, l’un des leaders mondiaux de l’Open Source notamment connu pour sa distribution Linux Ubuntu, a annoncé a quelques mois d’intervalle que les principaux opérateurs en télécommunication russe et brésilien, MTS et Telefonica Brazil, avaient choisi de construire des clouds privés bâtis sur sa solution Charmed OpenStack. Il rejoignent la liste des opérateurs télécoms s’appuyant sur Canonical et OpenStack Charms, dont BT (ex British Telecom, qui a choisi la solution pour supporter ses déploiements 5G), Verizon, Telecom Italia ou encore l’opérateur malawi TNM.
Bien que les opérateurs russe et brésilien visent des objectifs différents, les deux entreprises mettent en avant les bénéfices identiques de ces infrastructures: l’évolutivité, la simplicité et les coûts réduits. En effet, elles prévoient chacune de construire plusieurs cloud privés OpenStack géographiquement répartis sur leur territoire.
À noter: dans le cadre des contrats passés avec Canonical, ce dernier assurera la maintenance et la gestion des infrastructures.

L'architecture d’OpenStack Charms séduit les opérateurs.
L’architecture d’OpenStack Charms séduit les opérateurs.

MTS: Openstack pour 77 millions d’abonnés et 11 datacenters

Pour MTS qui dessert 77 millions d’abonnés en Russie, l’adoption d’OpenStack concerne l’ensemble de son infrastructure cloud.
L’objectif pour le géant russe consiste à basculer l’intégralité de ses services et applications cloud sur une infrastructure de cloud privé open source.
«La sélection d’OpenStack est une nouvelle étape dans notre stratégie de migration vers les logiciels libres. La création d’un écosystème basé sur OpenStack accélèrera l’adoption de notre technologie, jettera les bases du futur déploiement 5G et améliorera les capacités de calcul de pointe de notre réseau,» a commenté Victor Belov, le directeur technique de MTS. Pour lui, Charmed OpenStack permettra également d’améliorer la rentabilité de la virtualisation, ainsi que d’étendre la capacité de MTS à exploiter une grande variété de plateformes virtuelles.
L’opérateur prévoit ainsi de commencer le déploiement opérationnel du projet cette année, pour finalement déployer la solution Charmed OpenStack de Canonical dans 11 datacenters en Russie.

L'offre Metal-as-a-Service de Canonical permet d'automatiser et de gérer le déploiement cloud de toute image d’OS sur tout matériel.
L’offre Metal-as-a-Service de Canonical permet d’automatiser et de gérer le déploiement cloud de toute image d’OS sur tout matériel.

La facturation de 78 millions de clients sur 8 clouds privés

Concernant Telefonica Brazil, il s’agit en premier lieu d’héberger le système de facturation en ligne de l’opérateur.
Le projet va ainsi mener à la création de huit clouds privés basés sur Charmed OpenStack, géographiquement distribués pour soutenir l’ensemble des clients brésiliens de l’opérateur.
Premier opérateur de téléphonie mobile du pays avec 76 millions d’abonnés, Telefónica Brazil utilise son système de facturation en ligne (OCS) pour apporter aux clients B2C et B2B un contrôle et une visibilité en temps réel sur leur consommation précise lors des appels voix et données.
«La migration de notre application OCS vers le cloud nous apportera la base et l’agilité dont nous avons besoin pour offrir en permanence les meilleures solutions de leur catégorie à nos clients», a commenté Flavio Matiello, responsable des plates-formes prépayées et OCS chez Telefónica Brazil. «Ce choix nous a semblé évident pour nous permettre d’adapter nos capacités de facturation à une plate-forme de cloud privé durable et évolutive.»

Mark Collier, directeur de l’exploitation de l’Open Infrastructure Foundation
Mark Collier, directeur de l’exploitation de l’Open Infrastructure Foundation

Un assemblage solide de briques open source éprouvées

L’offre Charmed OpenStack de Canonical est notamment basée sur des technologies développées par Canonical et sa communauté.
Côté infrastructure, l’éditeur propose son offre Metal-as-a-Service (MAAS) qui apporte une gestion cloud des serveurs physiques. Cette solution s’associe à Juju Operator Lifecycle Manager (OLM) qui assure la gestion des applications et de la conteneurisation ainsi qu’à OpenStack Charms pour l’orchestration et Ceph pour le stockage.
En s’appuyant sur ces briques complémentaires, Canonical entend proposer une implémentation de cloud privé de niveau opérateur, apportant des avantages par rapport aux plateformes informatiques existantes, telles qu’une meilleure gestion du trafic pour les applications de télécommunications, ainsi que des capacités avancées de réseau virtuel et de calcul de pointe.
La plateforme embarque par ailleurs des capacités étendues de gestion du cycle de vie pour améliorer sa résilience et garantir la disponibilité des datacenters. Le système peut également être personnalisé grâce à des capacités adaptées à des scénarios réels, en adaptant et en augmentant dynamiquement les ressources en fonction des besoins.
«Canonical a été un membre important de la communauté en contribuant à faire d’OpenStack l’un des logiciels d’infrastructure ouverte pour les télécommunications les plus largement déployés sur de nouveaux marchés», déclarait justement Mark Collier, directeur de l’exploitation de l’Open Infrastructure Foundation au sujet des derniers succès de l’éditeur dans le monde des télécoms.

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

Vous pouvez lire aussi

Jean-Samuel Najnudel et Renaud Charvet, cofondateurs de Ringover.

Ringover: Pourquoi la petite scale-up télécom a-t-elle décroché 10 millions d’euros?

Spécialiste des communications unifiées sans compétences IT, Ringover compte 10 000 clients sur sa plateforme. De quoi séduire des investisseurs.