mercredi , 18 septembre 2019
Home / Interviews IT / Patrick Mansuy, Arcure: «Les premiers véhicules autonomes arriveront par l’industrie»

Patrick Mansuy, Arcure: «Les premiers véhicules autonomes arriveront par l’industrie»

Fournisseur de capteurs intelligents pour l’autonomie des véhicules industriels, la PME française Arcure est récemment entrée en Bourse. Le point avec son P-DG sur le marché du smart manufacturing.
Interview de Patrick Mansuy, CEO Arcure
Patrick Mansuy, P-DG co-fondateur de Arcure

Fournisseur de capteurs intelligents pour l’autonomie des véhicules industriels, Arcure est une PME innovante française récemment entrée en Bourse dans un contexte pourtant délicat. Elle s’est alliée avec le Commissariat à l’Energie Atomique et aux énergies alternatives (CEA).
Place de l’IT propose une interview de son P-DG et cofondateur Patrick Mansuy à propos du développement de cette société technologique francilienne avec ses produits Blaxtair et Omega et du smart manufacturing.
Dans quelle mesure votre introduction en Bourse est-elle atypique? Quel est votre plan de conquête commerciale? Quel feuille de route technologique? Quelle est la taille de ce marché? Comment organiser la R&D? Dans quelle mesure la dimension Internet des objets industriels (IIOT) vous intéresse-t-elle? Quand les engins industriels autonomes, qui nécessiteront forcément des caméras et ds capteurs modernes, vont-ils arriver sur le marché? Sur la dimension IA, comment exploitez-vous les données collectées? Que pensez-vous du programme French Fab? Les pouvoirs publics sont-ils suffisamment mobilisés face aux enjeux de la “smart industry”?
Un tableau récapitulatif permet de faire le point sur les principaux indicateurs de la société.

Acheter cet article au format pdf

10,00 HT

Ajouter au panier

Abonnement pour lire tous nos articles pendant un an

250,00 HT

voir les détails

Vous pouvez lire aussi

Jean-Noël de Galzain, Président Hexatrust

Hexatrust: Transformer l’offre cyber nationale en “locomotive européenne”

Cybersécurité- Jean-Noël de Galzain, président du groupement cyber Hexatrust, aborde la structuration de la filière, les enjeux de formation et les risques liés au Cloud Act.