mercredi , 16 octobre 2019
Home / Interviews IT / Kevin Primicerio, Hook par 42: «Nous voulons des start-up avec des profils de hackers»

Kevin Primicerio, Hook par 42: «Nous voulons des start-up avec des profils de hackers»

42, atypique école informatique de Xavier Niel, a lancé son accélérateur Hook épaulant des projets start-up de ses étudiants. Après sa première promotion en juin, elle compte bien passer la vitesse supérieure.
Interview Hook par 42: Kevin Primicerio
Hook par 42: les co-dirigeant Kevin Primicerio et Sidney Cohen

42 du nom du centre atypique de formation informatique de Xavier Niel dispose désormais d’un accélérateur baptisé Hook. L’idée consiste à accompagner les étudiants qui veulent pousser des projets start-up. Le programme est porté par l’association 42 Entrepreneurs qui avait défriché ce terrain de détection des talents au sein du centre atypique pour apprendre à coder en mode root. Pour la première promotion de ce cycle de trois mois, trois start-ups ont été accompagnées par Hook. Kevin Primicerio est le président de 42 Entrepreneurs qui chapeaute Hook avec Sydney Cohen.
Dans un entretien accordé à Place de l’IT, il détaille la genèse de Hook, sa configuration et ses ambitions dans l’accélération de jeunes pousses essaimées à partir de la graine 42.
Quelle est la vocation de 42 Entrepreneurs et de Hook? Comment a été déterminée la liste des start-up du premier batch Hook? Quelles passerelles avec d’autres piliers d’innovation de la galaxie de Xavier Niel comme Station F et Kima Ventures?
Un encadré permet de faire le point sur l’une des start-up du premier batch de Hook: Hatack dans le domaine de la cybersécurité.

Acheter cet article au format pdf

10,00 HT

Ajouter au panier

Abonnement pour lire tous nos articles pendant un an

250,00 HT

voir les détails

Vous pouvez lire aussi

SAP: Bill McDermott lâche les commandes au profit de deux leaders «nouvelle génération»

SAP: Bill McDermott se retire au profit de 2 co-CEO “nouvelle génération”

CEO de SAP entre 2010 et 2019, Bill McDermott a supervisé la transformation cloud de l’éditeur. Le duo Morgan-Klein prend le relais.