mardi , 6 décembre 2022

French Tech: «Des start-up soutenues par des institutions, une spécificité française»

Co-auteure de l’ouvrage Into The French Tech, Emmanuelle Flahault-Franc a compilé 50 témoignages d’entrepreneurs en mode start-up. En voici quelques enseignements à l'occasion du Salon des Entrepreneurs à Paris.
Emmanuelle Flahault-Franc: co-auteure Into The French Tech
Emmanuelle Flahault-Franc: co-auteure de “Into The French Tech”

Dans le cadre du Salon des Entrepreneurs organisé cette semaine à Paris, Place de l’IT a interviewé Emmanuelle Flahault-Franc, en charge de la communication du fonds d’investissement européen Iris Capital. Elle a co-écrit en 2018 l’ouvrage Into The French Tech avec Anne-Sophie Frenove (Airbnb). Il s’agit d’une compilation d’une cinquantaine de témoignages d’entrepreneurs (masculins et féminins) en mode start-up.
L’année 2018 a battu un record en termes de financement de start-up selon un rapport EY.
Comment prendre en main le développement d’une start-up dans la configuration French Tech si spécifique à la France? Quelle vision business par rapport aux USA ? L’échec, passage obligé pour espérer le succès? Comment aborder le délicat passage du pivot? Les incubateurs ou les accélérateurs représentent-ils un passage obligé? Comment trouver ses meilleurs partenaires investisseurs?
Emmanuelle Flahault-Franc apporte son éclairage au regard des éléments recueillis dans son enquête French Tech.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Philippe Loudenot, ex-FSSI des ministères sociaux , devenu Cyber Strategist chez Forecomm

Philippe Loudenot, ex-FSSI des ministères sociaux : «Sécurité informatique dans la santé : on empile sans revoir les fondations»

Après la cyberattaque et le chantage au ransomware subis fin août par le Centre Hospitalier Sud Francilien (CHSF), Philippe Loudenot aborde les faiblesses de la sécurité informatique dans le secteur de la santé. Sans concession.