lundi , 15 juillet 2024

Etienne Gehain, Engie: quel potentiel blockchain dans le secteur de l’énergie?

Comment Engie avance-t-elle sur l’innovation liée à la blockchain? Entre Poc et services déployés, le Digital Innovation Officer du groupe aborde les pistes explorées.
Engie: quel potentiel de la blockchain dans le secteur de l’énergie?
Etienne Gehain, Digital Innovation Officer – Engie

La blockchain a le potentiel pour secouer le secteur de l’énergie. Etienne Gehain, Digital Innovation Officer du groupe Engie, explique dans un entretien accordé à Place de l’IT les divers projets dans lesquels Engie est impliqué: cryptomonnaies, certificats, participation à l’Energy Web Foundation et au consortium antifraude avec EDF, La Poste et la Caisse des Dépôts.
Nous avons rencontré cet expert d’Engie dans le cadre de VivaTech. En dix questions, il détaille les pistes d’exploration de la blockchain dans le domaine de l’énergie.
Depuis quand Engie s’intéresse à la blockchain? Quels cas d’usage avez-vous exploités le plus loin avec la blockchain?
Quelle est la valeur d’un service comme The Energy Origin (TEO)? Quelle est la contribution de Ledger dans ce service? Quels autres cas d’usage de la blockchain vous avez identifiés?
Pourquoi la blockchain serait-elle pertinente pour gérer des communautés d’énergie? Comment lutter contre la fraude au document avec des partenaires comme La Poste, CDC et EDF?

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Laurent Ibars, directeur avant-vente Europe de l’ouest chez Datacore

Laurent Ibars, Datacore: «Le tiering du stockage primaire en mode bloc vers du S3? Surtout des inconvénients!»

Ready For IT- Focus sur Datacore, pionnier du SDS, avec Laurent Ibars, directeur avant-vente Europe de l’ouest, et sur Swarm Single Node mixant stockage objet et conteneurs.