lundi , 13 juillet 2020
Home / Interviews IT / Interview Denis Fraval-Olivier – Cloudera: une fusion pour aboutir à une plateforme data unifiée

Interview Denis Fraval-Olivier – Cloudera: une fusion pour aboutir à une plateforme data unifiée

Big Data: Le Responsable avant-vente Europe du Sud et Moyen Orient de Cloudera aborde la nouvelle organisation post-fusion avec Hortonworks et les premières synergies produits.
Denis Fraval-Olivier (Sales Engineering Manager EMEA South): les premiers chantiers post-fusion avec Hortonworks
Denis Fraval-Olivier (Sales Engineering Manager EMEA South): les premiers chantiers post-fusion avec Hortonworks

La fusion Cloudera – Hortonworks est effective depuis le début de l’année. Quelle est la configuration de la nouvelle organisation ? Dans le cadre du salon Big Data, nous avons rencontré Denis Fraval-Olivier, responsable avant-vente Europe du Sud et Moyen Orient de Cloudera. L’occasion de faire le point sur la nouvelle configuration dans le cadre d’une interview.
Quelle organisation post-fusion montée? Quelle durée de vie pour l’exploitation des plateformes actuelles? Dans quelle mesure la gestion des ressources humaines et des partenariats de distribution va-t-elle être révisée? Comment le modèle économique dédié à l’open source va-t-il se transformer? Comment évolue le spectre de la concurrence avec des acteurs comme MapR ou Snowflake? Quelles sont les priorités dans l’innovation?
Denis Fraval-Olivier apporte des éléments opérationnels sur les premières synergies de produits autour de la data pour en tirer un best-of-breed Cloudera+Hortonworks.
Un tableau fournit des indicateurs sur quelques points clés de la fusion des deux fournisseurs de technologies open source ancrés dans l’analytique, le big data et le cloud.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Stephan Hadinger, directeur des technologies chez Amazon Web Services

Stephan Hadinger, Amazon: «Une connexion 3G suffit à un PC virtuel Amazon WorkSpaces pour la bureautique ou l’email.»

Le directeur des technologies chez AWS évoque l’offre de postes de travail virtuels Amazon WorkSpaces, ses avantages, sa sécurité et ses possibilités d’intégration et de gestion.