mardi , 21 septembre 2021

Infor veut démocratiser l’IA et l’IoT pour les utilisateurs métier

Avec Coleman AI Platform et Digital Assistant, ou Infor IoT, l’éditeur montre combien son offre cloud sur AWS se maintient dans le peloton de tête.
Toujours plus d’intelligence et d’automatisation intelligente
Toujours plus d’intelligence et d’automatisation intelligente

Après plusieurs de mois de tests auprès d’entreprises clientes, Infor propose son Coleman Digital Assistant pour ouvrir l’accès à l’intelligence artificielle (IA) au-delà des API. Une interface conversationnelle (voix et texte, reconnaissance vocale, traitement automatique du langage naturel…) pour simplifier les échanges avec la plateforme Infor OS et toutes les applications Infor, les packages CloudSuite ou les applications tierces.
De son côté, Coleman AI Platform proposera le développement de modèles de machine learning dès le printemps 2019. Œuvrant depuis le socle des applications (Infor OS), la plateforme “écoute les données” de tout l’environnement applicatif et se sert du machine learning pour détecter des moyens d’optimiser les processus.
Le nouveau portail cloud Infor IOT s’adresse à toutes ses applications cloud verticales (spécifiques par secteur d’activité). Infor précise que cette solution peut ingérer les données des senseurs/capteurs IoT provenant de toute source, à tout endroit, et à l’échelle. Des informations qui sont alors stockées dans Infor DataLake.
Place de l’IT détaille le fonctionnement et l’intérêt de ces trois innovations.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Les cofondateurs de Netskope: Lebin Cheng, Sanjay Beri, Ravi Ithal et Krishna Narayanaswamy

Avec son cloud Sécurité et son réseau NewEdge, Netskope a levé plus d’un milliard de dollars

Avec 300 millions levés en juillet, l’expert du Sase est valorisé 7,5 milliards de dollars. Focus sur la startup avec Stanley Nabet, son DG France et Victor Desteucq, responsable commercial.